L1 (22ème J.) : Partout, seule la victoire comptera





Le report de la 22ème journée pour aujourd’hui, elle qui était prévue dimanche dernier, a été difficilement vécu par les supporters et les dirigeants qui s’attendent à voir la compétition livrer ses premiers secrets. A Jendouba, à la Marsa, à El Menzah comme à Sousse, les débats seront très chauds. Les prétendants au titre, comme les “candidats” à la relégation, ont entamé la ligne droite et, désormais, il n’y a plus de droit à l’erreur même si, à cinq journées de la fin, rien n’est encore définitivement joué. Après l’essoufflement du CSS et du CA, le titre se jouera finalement entre l’Espérance et l'Etoile, deux vieux routiers qui ont souvent vécu un tel scénario. C’est l’EST qui a presque toujours eu le dernier mot, ce qui paraît très probable cette saison encore, mais les Sahéliens n’ont pas encore abdiqué et ils continueront à espérer jusqu’à la fin. Les “Sang et Or” et les Etoilés joueront tout à l’heure à domicile et le statu quo est prévisible. C’est que, dans un tel contexte, on voit mal ces deux équipes caler chez elles. A El Menzah, le duel des deux Espérances s’annonce cette fois-ci inégal. L’ESZ est loin de nous rappeler le onze vainqueur de la Coupe et on s’attend moins à un coup d’éclat de sa part. Et puis, l’EST ne lâche plus rien et semble décidée à tout emporter sur son chemin. A El Menzah, le leader sera le principal favori malgré la bonne volonté des Sudistes. A Sousse, l’ombre du dernier match de Coupe planera sur la seconde confrontation de suite entre l’ESS et le CSHL. Cette fois-ci, le décor change et les Sahéliens ont plus de chances pour vaincre, rester dans le sillage du leader et surtout prendre leur revanche sur un adversaire qui leur a causé beaucoup de mal. Les Banlieusards, pas encore rassurés en championnat, ne l’entent sûrement pas de cette oreille. * Gare aux vaincus Le duel des mal-classés s’annonce impitoyable. A Jendouba, on aura droit à un match capital où seule la victoire sera bonne à prendre. Les locaux, en veilleuse depuis quatorze journées, n’auront pas une meilleure occasion pour renouer avec les succès. En face, une nouvelle défaite installera le doute au sein d’une “Gawafel” qui souffre déjà d’une ambiance très lourde. De même, on ne jouera que pour la victoire à la Marsa. Les Marsois savent qu’un bon résultat les mettra définitivement à l’abri et feront tout pour l’avoir. Pour les Aghlabides la défaite sera interdite, mais on pensera beaucoup plus aux trois points qui pourraient tout faire basculer en bas du classement. Non loin de là, au Zouiten, le ST aura une belle opportunité de s'éloigner davantage de la zone rouge. Certes, dompter une USM toujours aussi régulière n’a rien de facile, mais les Stadistes ont besoin de vaincre et sont déterminés à confirmer leurs progrès depuis qu’un certain… Ziadi s’est remis à flirter avec les filets. L’EOGK, en position précaire, sera mise à rude épreuve et risque de s’enfoncer davantage. A Sfax, face à un CSS appelé à se réhabiliter devant son public, la tâche sera très difficile même si les Banlieusards ont souvent montré qu’ils demeurent capables de tous les exploits. Le dernier match aura lieu à Bizerte où le CAB tient à renouer avec les victoires. Les Nordistes, malgré leur bonne volonté, ne seront pas à la fête face à un Club Africain qui progresse d’un match à l’autre et qui tient à sa troisième place pour le moment. Comme on le constate, il n’y aura de répit pour aucune équipe et on s’attend à voir des choses bouger au classement. Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com