U.S.M. : L’esprit tranquille





Aussi évident que cela puisse paraître, l’USM est la seule équipe qui évoluera sans complexe, loin de se soucier par la course au titre, ou par la hantise de la relégation. Faouzi Benzarti, et une partie de ses joueurs tels Fernando Achour et Maâtouk qui sont déjà la cible préférée de certains postulants pour s’assurer leurs services, semblent déterminés à ne point porter atteinte à leur côte distinguée pour faire monter leur valeur boursière. Toutes ces considérations ne peuvent que justifier si besoin est, cette hargne à discipliner davantage leur réflexion de jeu, comme il nous a été donné de le constater lors de leur préparation pour affronter le ST avec le maximum d’arguments possibles, non sans penser, d’ores et déjà, à leur match au sommet, dimanche prochain, face à l’EST, sur la pelouse du Ben Jannet. Cette double échéance constitue, à elle seule, une motivation salvatrice pour une prestation digne de leur parcours révélateur au cours de l’actuel exercice. Et c’est sans doute pour éviter toute surprise désagréable à son effectif que le coach usémiste a décliné la rencontre amicale contre la JSK. * Achour et Ben Abdelkader de retour? Ayant repris leurs activités, après 4 semaines d'éclipse, ces 2 éléments de base semblent avoir franchi la période de récupération physique pour donner l’impression d’être totalement rétablis de leurs blessures. Tout comme Aïman Ben Fadhl, le pilier défensif qui nous a rassuré quant à ses ressources athlétiques. L’hypothèse de leur alignement parmi l’équipe rentrante n’est pas à exclure à moins que leur entraîneur ne préfère les garder parmi les réservistes pour ne point s’aventurer outre mesure, et s’en servir plutôt contre l’EST. * Formation probable Nefzi, Makhlouf, Jedidi, Alaya, Salem, Bnouni, Owen, Maâtouk, Fernando, Achour, Bamba. Mansour NABLI ___________________________ Tarak Achour : «Sans la moindre concession» * Vendredi 17 février passé, au cours de l’entraînement précédant votre confrontation avec l’EOGK, vous vous êtes fait soigner avant d’effectuer quelques tours de poste et regagner, seul, les vestiaires. Ce jour là, j’ai senti des douleurs au niveau des cuisses, et je ne pouvais plus continuer le match d’application. Il s’agit, en fait, d’une blessure contractée au cours d’un match amical contre l’équipe de Sarajevo disputée 4 jours auparavant. Au départ, cette indisponibilité ne m’a point empêché de poursuivre mes activités, avant qu’elle ne prenne des dimensions plus graves. Les diagnostics auxquels j’étais soumis chez le Dr. Hamed Kammoun, sur instruction de M. Faouzi Benzarti, m’ont fait bénéficier de 2 semaines de repos pour manquer les 2 rencontres suivantes contre le CSS puis le CAB à Monastir. * Vous voilà de nouveau à la tâche avec le reste du groupe en vue de la rencontre face au ST Si mes coéquipiers et mon entraîneur sont réjouis de ma réapparition sur cette pelouse de Ben Jannet, chose souhaitée bien avant, je suis persuadé que mon retour a fini par donner à notre dispositif un meilleur équilibre psychologique. Cependant, je dois reconnaître que je suis en phase de récupération pour retrouver la plénitude de mes ressources physiques en quête d’un rétablissement total. Heureusement que la trêve du championnat, en raison de la journée réservée à la Coupe de Tunisie m’a permis de bénéficier de plus de temps pour ma réhabilitation totale. * Avec quels objectifs l’USM disputera-t-elle le reste de ses rencontres ? Nous serons confrontés, désormais, à des adversaires qui luttent pour la consécration finale, tels que l’EST et l’ESS que nous accueillerons à Monastir, ou pour sauver leur place parmi l’élite, à commencer par le ST. Sans avoir l’intention aucune de faire la moindre concession, nous sommes déterminés à ne point ternir notre image de sérieux outsider que nous avons acquise grâce à notre force de caractère. Et, du moment que la 3ème place est à notre portée, pourquoi pas pas finir notre saison en beauté ? M.N.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com