Partenariat euro-méditerranéen : Vers l’adoption d’un plan d’actions pour le développement des affaires et de l’énergie





Le Comité ministériel de la Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat (FEMIP) se réunira les 25 et 26 juin prochain à Tunis. Ce Comité devrait se pencher sur les questions du développement du partenariat euro-méditerranéen durant les six prochaines années. Tunis - Le Quotidien Cette réunion qui rassemblera les ministres des Finances des pays de l’Union européenne et ses partenaires méditerranéens sera consacrée à l’examen de deux principales questions portant sur l’avenir du partenariat euro-méditerranéen. Il s’agit, en premier lieu, des décisions du Conseil européen qui se prononcera prochainement sur le montant des ressources budgétaires qui seront affectées à la région méditerranéenne au titre de la période allant de 2007 à 2013, ainsi que sur l’avenir de la FEMIP. La réunion de Tunis aura, également, à étudier les recommandations du Comité des Experts de la FEMIP qui vient de se réunir récemment à Vienne. Les membres du Comité des experts ont proposé un certain nombre de recommandations tendant à améliorer le climat des affaires et à attirer les investissements étrangers directs dans la région méditerranéenne, ainsi que des solutions pour renforcer le développement des marchés méditerranéens de l’énergie. Les experts de la FEMIP ont insisté, en particulier, sur la nécessité d’encourager les mesures en faveur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Ainsi, le Comité ministériel de la FEMIP devrait adopter, au cours de sa prochaine réunion à Tunis, un plan d’action pour favoriser le développement des affaires et du secteur de l’énergie dans la région méditerranéenne. Rappelons que la FEMIP s’est affirmée, depuis sa création en 2002, comme une banque de développement euro-méditerranéenne s’efforçant d’encourager la modernisation économique et sociale et le renforcement de l’intégration régionale dans les pays partenaires de l’Union européenne. En 2005, le montant global des prêts de la FEMIP octroyés dans ces pays partenaires, dans le cadre de 23 nouvelles opérations, s’est élevé à 2,2 milliards d’euros. Sur ce total, 51% des ressources ont été réservés à l’appui du secteur privé, qui constitue la priorité absolue de l’action de la FEMIP. La majorité des opérations, dans ce cadre, ont été menées avec le secteur bancaire local, afin de renforcer sa capacité à financer des investissements productifs réalisés par des petites et moyennes entreprises. La FEMIP a, également renforcé en 2005 ses activités dans le domaine de l’assistance technique en octroyant au total près de 25 millions d’euros en faveur de 33 opérations pour faciliter la mise en œuvre de projets d’investissements ou appuyer la réalisation d’études ayant pour objectifs le soutien de réformes institutionnelles et la définition de stratégies de développement sectorielles dans la région méditerranéenne. Outre ses opérations de financements, la FEMIP a réalisé une étude des marchés de la dette publique dans les pays méditerranéens et a défini un programme de travail ambitieux sur l’accès des entreprises au crédit. M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com