Irak : L’armée US couvre ses bavures, la Résistance retrouve ses marques





Sur fond de Résistance qui axe de plus en plus ses attaques contre les forces de l’ordre, l’armée américaine a ordonné hier une enquête sur une attaque qui a coûté la vie à des civils au Nord de Bagdad, la dernière d’une série de bavures. Le Quotidien-Agences L'enquête concernant une opération militaire américaine contre une maison "a été ordonnée par le commandement de la Force multinationale pour établir les faits et le nombre exact" de tués, a indiqué son porte-parole. Il a affirmé que pour l'armée américaine, "seuls quatre civils ont été tués" dans une localité près de Balad, à 70 km au nord de Bagdad, où la police locale affirme que 11 civils ont été tués lors de l'opération le mercredi 15 mars. Mardi, un militaire américain a été jugé coupable par un tribunal militaire américain d'avoir utilisé un chien pour terroriser en 2004 des détenus à la prison irakienne d'Abou Ghraib, à l'ouest de Bagdad. Lundi, le magazine Time a annoncé que l'armée américaine enquête sur la mort de 15 civils irakiens qui auraient été tués par des Marines le 19 novembre 2005, près de la ville de Haditha, dans l'ouest de l'Irak, après que leur véhicule eut été atteint par une bombe. * Série d’attaques Ces bavures ne font qu’intensifier la Résistance, ainsi onze Irakiens ont été tués dans différentes attaques, dont un colonel et trois autres militaires dans une attaque au mortier au sud de Bagdad, selon des sources de sécurité. Quatorze obus de mortier se sont abattus à l'aube sur la base des militaires, Al-Salam, située à Madaen, à 20 km dans le sud de la capitale, tuant un colonel, identifié comme Adnane et trois membres de son unité, a indiqué une source au ministère de l'Intérieur qui a précisé que les combats ont duré au moins deux heures. Toujours à Bagdad, le chef de cabinet du ministère de l’Electricité et trois d ses gardes du corps ont été blessés hier par des tirs d’un groupe armé qui a visé leur convoi. A Latifiyah, plus au sud, l'armée irakienne et la Force multinationale ont annoncé dans un communiqué avoir tué un "Résistant" et arrêté onze dans une riposte à une attaque à l'armée légère dans cette région. Dans une autre attaque près d'Iskadariyah (sud), un Résistant a été blessé et trois autres arrêtés, selon le communiqué. Dans la région de Baaqouba, à 60 km au nord de Bagdad, des hommes armés ont tiré sur deux camions transportant des matériaux de construction, tuant les deux chauffeurs. L'attaque s'est produite à Khan Bani Saad, 25 km au sud de Baaqouba. Un officier de la police qui patrouillait dans le secteur a été blessé par l'explosion d'une bombe, selon la même source. Dans l'ouest de Bagdad, un pèlerin chiîte a été tué et dix autres ont été blessés par un groupe armé qui a tiré sur leur véhicule.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com