Sfax : Il tue son voisin qui a osé faire la cour à sa femme





A quelques encablures de la ville de Menzel Chaker et alors que les voisins étaient déjà en plein sommeil, un époux a tué au mois de juillet un jeune homme. Tunis - Le Quotidien ... C’est une voisine, qui a suivi de bout en bout toutes les scènes ayant précédé ce meurtre. Dans son témoignage, elle a fait état d’un acte de violence extrême survenu dans cette région reculée de la ville de Sfax. Aux alentours de 1 heure du matin, ce témoin a déclaré avoir entendu du bruit provenant de la rue. Alors elle avait ouvert la porte pour voir ce qui se passe. Coup de théâtre, elle est tombée sur un spectacle des plus désolant. L’un de ses voisins était en train de tabasser à mort un autre voisin. Le sang qui coulait à flot avait couvert tout le visage de la victime qui s’est écroulée par terre perdant connaissance. A cet instant, l’agresseur est parti. Pas pour longtemps, puisque un peu plus tard, il est revenu sur les lieux du crime pour découvrir que la victime a retrouvé ses esprits et ce, grâce à l’intervention des passants qui lui ont porté secours. Du coup, l’agresseur s’est déchaîné sommant tous ceux qui étaient présents de s’éloigner menaçant de tuer la victime. Une deuxième fois, les voisins ont réussi à éloigner l’agresseur. Au même moment, l’état de santé de la victime s’est dégradé. Elle fut alors transportés dans un hôpital de Sfax où elle rendu l’âme. Dès lors, les autorités compétentes ont été saisies. Une enquête a été ainsi ouverte, laquelle abouti à l’arrestation du meurtrier. Soumis à un interrogatoire, le prévenu a déclaré avoir surpris la victime en train de faire la cour à sa femme. Cette dernière a informé son mari que la victime a eu le culot de lui demander ouvertement de soumettre à lui. Au passage, la victime lui aurait proposé de l’argent contre une petite heure de plaisir. Après avoir donné une belle correction à son épouse qui avait osé sortir de chez elle la nuit le mari s’est rendu au domicile de la victime qui a été entraînée à l’extérieur. Dans la foulée, une bagarre éclata et l’époux réussit rapidement à neutraliser son rival qui succomba un peu plus tard à ses blessures. Traduit devant le tribunal de grande instance de Sfax, l’accusé a renouvelé ses déclarations faites devant les enquêteurs déclarant qu’il n’avait pas l’intention de tuer la victime. La cour a décidé de renvoyer cette affaire à une date ultérieure afin d’entendre l’épouse. H. Missaoui


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com