C.A.B. – C.A. (1 – 2) : Histoire de penalties





Par un temps frais, sur un terrain lourd et devant une assistance nombreuse, le CAB a accueilli le C.A. Cherchant à tout prix à remporter le gain de la partie, afin de se rassurer les locaux ont opté pour l’attaque et ce, dès l’entame de la partie acculant ainsi leurs vis-à-vis à la défense. Les poussées de Zitoun et Abou Koné ont quelque peu déboussolé la défense clubiste si bien que l’ouverture du score par le CAB est logique. Ce but inscrit par Kridène (18’) suite à une combinaison entre Abou Koné et Zitoun a galvanisé les Cabistes qui ont accentué leur pression afin d’obtenir le K.O. Pour leur part, les visiteurs sous l’impulsion de Keïta Sellami et Haj Ali essaient de briser le carcan qui les enserre. En effet, ils obtiennent trois corners sans résultat (22’, 24’ et 25’). Le jeu se stabilise au milieu du terrain et ce n’est que vers la fin de cette première période et alors qu’on s’apprêtait à regagner les vestiaires avec le maigre avantage cabiste que Haj Ali fusille Béjaoui d’un tir aussi puissant que précis, le portier bizertin relâche la balle puis essaye de la rattraper pour se téléscoper avec l’attaquant clubiste, l’arbitre Saâdallah indique le point de penalty que convertit Sellami (46’) au grand dam des locaux. Dès l’entame de la seconde période, le CAB exerce une forte pression au milieu ce qui a obligé le C.A à reculer d’un cran. Les «Jaune et Noir» étaient plus incisifs et ont même eu l’occasion d’aggraver le score quand suite à une infiltration de Kridène Gharzoul le crochète à l’intérieur des 16 mètres; Jaâfar chargé de l’exécution rate son tir. Le CAB venait alors de rater une aubaine pour prendre l’avantage (76’). Toutefois, les Cabistes ne baissent pas les bras pour autant et poursuivent leur pression (tir de Yekken sur le poteau 65’). De son côté, le CA procède par des contres et sur l’une de ces tentatives Maher Ameur s’infiltre dans la zone de réparation et est crocheté par Azek, c’est le penalty que transforme Ouertani (68’). Le CAB rate ainsi son match et voit sa situation s’empirer. * Formations : - CAB: Béjaoui, Arafa (Sahbani), Yekken, Essid, Jaâfar, Askri, Dridi, Azek, Abou Koné, Zitoun (Guerjemi), Kridène. - CA: Boumnijel, Souissi, Amri, Ghazoul, M’kacher, Ouertani, Yahia, Keïta (Ghanem), Sellami, Ameur (Pape Touré), Haj Ali (Aouichaoui). L. OUAKAD


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com