Deux ans de prison pour l’époux à l’origine de la mort de sa femme





Alors que les fidèles s’apprêtaient à rompre le jeûne ce troisième jour du mois saint de l’an 2004, un couteau a traversé le thorax pour atteindre le cœur de cette mère de famille la tuant sur le coup. Tunis - Le Quotidien Ce drame s’est produit suite à une altercation entre la victime et son mari. La cour qui a conclu à une mort accidentelle a condamné l’époux à deux ans de prison ... L’accusé dans cette affaire est un employé dans un hôpital de la place. Le jour des faits, il est rentré chez lui comme à l’accoutumé pour se reposer un peu, le temps que sa femme prépare à manger. C’est vrai que pendant le mois de Ramadan, les hommes préfèrent prendre congé de leurs épouses afin de leur permettre de s’occuper de la cuisine. Néanmoins, ce jour-là, les événements ont mal tourné, puisqu’à peine rentré, le mari a été appelé par son épouse qui l’a invité à la rejoindre à la cuisine. A ce moment-là, l’épouse tenait un couteau et s’apprêtait à couper des légumes. Dans la foulée, la dame a demandé à son mari s’il s’est arrangé pour avoir l’argent nécessaire aux études de leur fils aîné. Passant par une crise financière, le mari et sous l’effet de la faim, a réagi d’une manière violente et ce, en repoussant sa femme contre la cuisinière. En tentant de réagir l’épouse a vu le couteau qu’elle tenait à la main se retourner contre son thorax et traverser son cœur. Elle perdit ensuite connaissance. Pris de panique, l’époux tenta tant bien que mal de réanimer sa femme. En vain, alors il l’a transporté à l’hôpital où il lui a fait don de son sang. Malheureusement, la victime a succombé à ses blessures. C’est ainsi que l’époux s’est présenté de son propre gré aux auxiliaires de la justice déclarant être à l’origine de la mort de sa femme. Traduit récemment devant le tribunal de grande instance de Tunis, il a écopé de deux ans de prison après que la cour eut conclut à une mort accidentelle. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com