Elections israéliennes : Le Kadima d’Olmert mène, incertitudes sur sa marge de manœuvre





Le Quotidien-Agences A la veille des législatives en Israël, le parti Kadima du Premier ministre Ehud Olmert était donné vainqueur, mais le grand nombre d'indécis et le renforcement de l'extrême droite rendaient incertaine sa marge de manoeuvre pour former une coalition gouvernementale. Selon d'ultimes sondages, la formation centriste de Olmert obtiendrait 34 sièges de députés, mais 22% des électeurs seraient encore indécis, représentant 28 mandats sur 120 à la Knesset (Parlement). Pour illustrer ce phénomène, la télévision publique a montré des images d'Israéliens flottant sur la Mer Morte en lisant leur journal. Selon un sondage du journal Yédiot Aharonot, les alliés potentiels de Olmert obtiendraient les résultats suivants: parti travailliste d'Amir Peretz 21, Meretz-Yahad (gauche laïque) cinq, Parti des retraités deux, Shass (orthodoxe sépharade) 11. "Je me bats pour être l'idéologue du gouvernement (...) C'est mon ambition", a déclaré Peretz, reconnaissant ainsi implicitement qu'il ne brigue pas le poste de Premier ministre. Après trois ans dans l'opposition, le Shass a de son côté hâte de revenir au gouvernement, notamment pour assainir les finances de ses institutions, mais pourrait faire monter les enchères.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com