S.T. – C.A. (0-1) : Le réalisme des Clubistes





Face à un S.T. volontaire et inefficace, Sellami et les Clubistes ont réalisé l’essentiel en obtenant une victoire étriquée mais précieuse. Malgré l’enjeu, important pour deux équipes qui cherchent à faire le plein de confiance en ce début de saison, le match n’a pas connu de round d’observation. Les Stadistes ont pu aligner, à l’occasion, Denisio, leur nouvelle recrue ainsi que ses défenseurs Haj Kacem et Ben Zid qui disputaient leur premier match de championnat avec les couleurs stadistes. Avec un 4-5-1 à vocation offensive, le S.T. comptait jouer l’attaque et ne pas subir la pression de l’adversaire. En face, Marchand est resté fidèle à son classique 4-4-2 et a compté sur la force de son entre-jeu formé de Ouertani, Yahia et Sellami. Côté stadiste, on a mal compris le choix de Robertinho qui a «flanqué» Touniche sur le côté gauche, là où il n’a rien pu réussir, étant lui-même dans une forme approximative. * Contre le courant du jeu Après un quart d’heure sans grosses occasions, c’est justement Touniche qui a été derrière la première sérieuse alerte en reprenant de la tête un joli centre de Kouki, mais son tir est passé à côté alors que Boumnijel était battu. La réaction des Clubistes n’a pas tardé et Yahia, bien servi, a tiré au dessus (18’). Le match s’est considérablement animé et Sellami, dans son registre propre à lui, s’infiltre à gauche, son centre a été dévié par Yahia et Ghariani, à l’affût au milieu d’une défense stadiste figée, n’a eu aucun mal à mettre le cuir dans les filets de Naouali, impuissant. Le reste de la première mi-temps a vu le S.T. prendre le dessus sur son adversaire dans le but d’égaliser, mais la réussite n’était pas au rendez-vous. Pourtant, le coup franc tiré par Edson a frôlé le montant (28’) alors que Denisio, au prix d’un beau geste technique, a raté le cadre d’un cheveu (30’). Face à cette domination adverse, les Clubistes ont timidement réagi, et ont bénéficié de la meilleure occasion de cette mi-temps, mais Poukong, superbement servi par Sellami, va se trouver tout seul face à Naouali, mais le gardien stadiste a pu le neutraliser (45’). * Domination stérile La reprise va débuter avec un coup de théâtre. Zaâlani, auteur d’une agression gratuite sur Poukong, va provoquer l’expulsion de son coéquipier Boulaâbi, signalé par le quatrième arbitre. A dix, le S.T n’a pas abdiqué et a continué à dominer, mais son jeu, prévisible et lent, n’a pas permis de créer beaucoup de danger devant Boumnijel. Misant sur les contres, le C.A a eu deux belles opportunités par Ghariani qui, seul face au gardien (60’), a mollement tiré sur Naouali, puis par Ghannem qui a tiré sur le petit filet (70’). La prudence des Clubistes va s’accentuer lors des ultimes minutes alors que les coéquipiers de Khalfaoui, pas très à l’aise hier, ont dépensé beaucoup d’énergie sans parvenir à faire l’essentiel. Formations * ST: Naouali, Zaâlani (Zaïri 58’), Haj Kacem, Ben Zid, Boulaâbi, Mzoughi (Akrout 46’), Kouki, Touniche, Khalfaoui, Edson, Denisio (Cherni 67’). * CA: Boumnijel, Bargougui, Zaâlani, Gharzoul, Njanka, Ouertani, Yahia, Sellami, Bouguerra (Aouichaoui 68’), Poukong (Loussaïef 89’), Ghariani (Ghannem 58’). - Arbitre: Daâmi Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com