Animation estivale : Clôture en beauté de «DJ Tour Mosaïque»





Deux heures d’animation, une vingtaine de morceaux et un public fou, composé notamment des jeunes, ont fait de la soirée de clôture du programme d’animation de «DJ Tour Mosaïque», organisée samedi dernier sur l’artère principale de la capitale, un «show» chaud, grisant et enivrant. Après Tabarka, Djerba, Bizerte, Hammamet, Carthage, ce fut autour de l’artère principale de la capitale d’accueillir samedi dernier, la méga-animation estivale concoctée par «Radio Mosaïque». Cette soirée qui clôture ce programme d’animation estivale a drainé un public de jeunes vacanciers, et de touristes venus gonfler la foule grandiose qui a répondu présente à ce dernier rendez-vous. Dès 19 heures, la circulation fût fermée aux automobiles. De la statue Ibn Khaldoun, au croisement où trône l’horloge sur l’avenue Bourguiba, la foule était si dense et touffue que pour passer, il fallait jouer des coudes et encore. Sur l’avenue, la musique sonnait fortement, car pour cette soirée, Dj «Danger», l’animateur n’a pas voulu prendre les choses à la légère. Une heure déjà avant le démarrage du spectacle, un stand géant a été dressé sur la terrasse du Centre commercial «Le Palmarium», en face de l’artère. Des chaînes de musique furent installées. Et, à 19 heures, toutes les conditions techniques étaient réunies pour que l’animation commence en bonne et due forme. Pour mettre le public sur son pied de danse, Dj «Danger» commence par enchaîner des compositions rythmés de «Fezzani», de «raï» et autres musiques arabes. Après «Oummi El Ghalia» de Samir Loussif, «Amana-mana» de Cheb Khaled qui ont fait virevolter le public, le Dj glisse vers d’autres musiques occidentales rythmées. Devant le stand, une foule compacte de jeunes danseurs s’est formée, transformant ainsi l’artère principale en un lieu de «show» chaud, animé, fascinant qui incite à danser. * Mouvement de foule Outre l’ambiance surchauffée de l’artère, Dj «Danger», micro en main, n’a cessé, de son côté, de haranguer et d’encourager le public à danser rappelant à chaque fois le programme de la soirée. Celui-ci était composé des derniers tubes de l’été du genre house, «RnB», Raï et Hip-hop. Ainsi, et afin d’aiguiser l’appétit des jeunes «branchés», Dj Danger a enchaîné durant la deuxième partie de la soirée, des morceaux de Chakira, Alyssa, DR Dree, et Bob Sinclar, des artistes dont la côte n’a cessé de monter tout au long de cet été. Durant cette deuxième partie, très animée, le public n’a pas arrêté de danser, occupant toute l’artère principale de la capitale. Même le métro avait du mal à passer, tellement la foule avait envahi tous les coins de la capitale. Organisée en collaboration avec la municipalité de Tunis, cette soirée clôturant le programme d’animation concocté par «Mosaïque FM» vise, selon l’animateur, à rapprocher le «Dj» et la «Radio» du public jeune. Le programme qui est exécuté bénévolement vise, d’autre part, à répondre directement aux besoins des jeunes en matière d’animation musicale, notamment ceux qui apprécient particulièrement la danse de rue et les genres musicaux les plus rythmés et les plus récents. Les spectacles reproduits ont drainé à chaque fois pas moins de 7000 jeunes, selon Dj Danger. Pour se faire connaître aussi à l’étranger, Dj «Danger» a au menu pour la période à venir un programme d’animation à Ibiza en Espagne. Une façon donc pour lui et pour «Radio Mosaïque» de faire des émules et de gagner en notoriété au-delà des frontières nationales. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com