Sept ans pour les voleurs en herbe !





Le prix payé finalement par le trio de cambrioleurs pour une «descente» réussie seulement à moitié, aura été sans aucun doute très fort. En tout cas, lourd à supporter par les trois délinquants qui auront à séjourner sept longues années à l’ombre ! Tunis-Le Quotidien Tout a commencé, pour le trio, par une virée et une soirée bien arrosée au terme de laquelle aura été conclu l’accord scellé au bout de quelques secondes seulement de tractations. Il faut dire que le terrain était tout à fait balayé, du moment que les trois jeunes gens s’y étaient initiés pour avoir trempé auparavant dans ce genre d’affaire. Aussitôt cette union naissante scellée, les trois hommes vont passer à l’action, sans la moindre préparation ou autre forme d’organisation. Ils ont effectivement convenu d’agir au pif, autrement dit au gré du hasard. Les sensations tant recherchées n’en seraient ainsi que plus fortes encore ! Toujours est-il que le hasard les a conduits du côté de la cité Ennasr, là où il n’y a que des gens aisés, pensaient-ils, et où il serait facile de dénicher une quelconque demeure assez isolée et, surtout, inoccupée pour œuvrer en toute quiétude. C’est au moment où ils ont cru que tout s’est bien passé et qu’ils s’apprêtaient à se retirer que tout allait foirer. Essentiellement par la faute de deux voisins de palier dont l'arrivée subite et inopinée a complètement désarçonné les trois gaillards, lesquels ont essayé de trouver refuge dans la fuite. Or, si le premier a réussi à battre en retraité, suivi du second complice comportant un cabas où étaient endossés quelques gadgets, le troisième larron est tombé en revanche dans les mains des deux voisins, devenus par la force des choses des témoins oculaires... M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com