Le cambrioleur faillit tuer l’avocat et son épouse!





Seule leur bonne étoile les a sauvés d’une mort certaine à la suite de l’agression dont ils ont été victimes chez eux! Tunis-Le Quotidien Le hasard, la providence ou plutôt le destin, les ont reconduit at-home après avoir effectué des courses dans un magasin de la banlieue nord où l’avocat et son épouse habitent. Le couple était par ailleurs tenu par d’autres obligations, raison qui a poussé la femme à aller seule à leur villa pour déposer les affaires qu’ils venaient d’acquérir, alors que son mari a préféré l’attendre dans la voiture. Mais constatant l’absence prolongée de sa conjointe, le jeune avocat a fini par aller la rejoindre et lui rappeler que le temps pressait. Dans sa hâte, il n’a pas remarqué que la porte d’entrée, par ailleurs grande ouverte, a été forcée! Ce n’est qu’à son arrivée au salon qu’il a vu sa femme allongée par terre et qu’un énergumène tentait de l’étrangler. Se rendant subitement compte de l'arrivée du mari, le quidam en question s’est attaqué au nouveau venu en lui enfonçant un couteau qu’il a ramassé dans la cuisine, dans le dos. La lame d’une longueur de quinze centimètres n’a été d’ailleurs retirée qu’à la suite d’une intervention chirurgicale de quatre heures. Malgré ses souffrances et bien qu’il soit durement touché, le maître de céans aurait courageusement tenté de maîtriser l’agresseur lequel s’est trouvé contraint de battre ne retraite puis de prendre carrément la fuite, d’autant que des voisins ont fini par remarquer qu’il se passait quelque chose d’anormal chez l’avocat. Ces voisins se sont d’ailleurs empressés d’appeler les secours, avant d’alerter les auxiliaires de la justice. Entre-temps, l’agresseur est allé se changer, puis s’en est allé se livrer à la police, avouant ainsi son forfait. Dans sa déposition initiale, il a en outre précisé qu’il connaissait parfaitement les lieux du fait qu’il a été sollicité à plusieurs reprises par la victime pour effectuer des réparations d’électricité, aussi bien à son domicile qu’à son cabinet situé dans la capitale. Le jour des faits, il était venu voler quelques objets d’une certaine valeur qu’il a remarqués au cours de ses multiples visites à la demeure de l’avocat lequel s’en est sorti de justesse, au même titre que son épouse… Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com