Exposition Voyage au cœur de la diversité picturale





La galerie d’Art et d’Exposition « Caliga » sise à El Menzah abrite depuis début septembre une exposition collective de peintres tunisiens, irakiens et sénégalais. Cette exposition qui se poursuit jusqu’à la fin du mois en cours offre un aperçu rétrospectif sur un vaste panorama pictural inspiré de diverses couleurs et écoles de peinture. A voir de loin les nombreux tableaux exposés dans l’espace de cette galerie, le visiteur non averti aura du mal à s’orienter et à contempler à fond ces œuvres d’art qui pourtant relèvent d’une valeur esthétique indéniable. Ces tableaux mettent en exergue toutes les tendances picturales les plus contemporaines. De la peinture orientale à celle sur soie, de l’aquarelle à la peinture sur tapis en passant par la calligraphie, le collage, entre autres, toutes ces techniques ont été reproduites par Faker Mohamed, Fethi Ben Othmane, Intissar Zoubair, Khaled Turki, Hassen Lakhel, Hassen Aboud, Ali Ridha etc. Ces artistes bien qu’issus de différentes écoles de peinture s’accordent toutefois au départ sur un fait: celui de la reproduction des couleurs d’été d’abord. Mais certains d’entre eux, dans le but d’aiguiser le goût des fans de la peinture, ont reproduit dans leurs œuvres par la suite d’autres formes et figurines en rapport avec l’actualité en y intégrant une multitude de couleurs. C’est le cas de Ali Ridha qui a focalisé son œuvre sur la description de la situation en Irak. On peut aussi constater dans son tableau un mélange flou entre des couleurs rouges, sombres et indéfinies où les images sont difficilement visibles. Il est à signaler toutefois que la situation de guerre n’est pas très bien ficelée. L’artiste a tenté de la mettre en exergue avec une certaine ingéniosité artistique mais sans l’expliciter à fond. * Multiplicité thématique La peinture sénégalaise avec ses figures mythiques de Femmes africaines vêtues d’un tissu «Lagos’» est également dignement représentée à travers cette exposition qui, en fin de compte, a donné libre court aux artistes pour aborder une multiplicité de thèmes. Ils y ont ainsi reproduit toutes les tendances picturales. D’ailleurs, bon nombre d’entre eux ont présenté des œuvres inspirées aussi du surréalisme. Et ce n’est pas tout. De nombreux portraits sont peints également dans une dizaine de tableaux. Les hommes vaquant à leur occupation quotidienne, les animaux, la nature morte et autant de formes figurent parmi les thèmes traités par ces artistes. Quant aux couleurs, au lieu qu’elles soient toutes gaies ou chaudes, comme le veut la tendance de l’été, elles sont canalisées de manière à entrer en mixage avec les formes reproduites dans de nombreuses œuvres. Finalement ce sont les couleurs rouges, jaunes ou bleu clair qui semblent dominer dans la vingtaine de tableaux exposés dans la galerie. Rappelons que cette exposition s’inscrit dans le cadre d’un programme de pré-rentrée culturelle concoctée par cette galerie. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com