Conseil ministériel Nouvelles mesures présidentielles pour renforcer le secteur économique





Carthage - TAP Le Président Zine El Abidine Ben Ali a présidé, hier matin, un Conseil ministériel consacré à l’examen du projet de budget économique pour l’année 2007. Le Conseil a, tout d’abord, passé en revue les résultats attendus pour l’année 2006, qui mettent en relief la poursuite de l’évolution positive de la croissance qui devrait atteindre le taux de 5,3 %, à la faveur de l’amélioration du rythme de l’investissement et de l’exportation. Le Conseil a pris note, avec satisfaction, des mesures et politiques ordonnées par le Président de la République pour concrétiser ces objectifs et faire face aux pressions sur les équilibres financiers. Le Conseil a également passé en revue les perspectives de développement pour l’année 2007, à la lumière du schéma de développement et des divers objectifs retenus au plan économique et social. Examinant ensuite les politiques et programmes à même de permettre la concrétisation de ce schéma, le Conseil a retenu les orientations et les objectifs suivants : 1- renforcer le rythme de création d’emplois, en particulier pour les diplômés de l’enseignement supérieur, 2- impulser le rythme des réformes et promouvoir le climat des affaires de manière à renforcer la compétitivité de l’économie, 3- accroître la part de la productivité globale et augmenter le rendement des secteurs de production dans la réalisation des objectifs de croissance et la maîtrise de l’utilisation des ressources disponibles, 4- continuer à accorder l’attention requise aux divers secteurs sociaux afin d’améliorer davantage les indicateurs du développement humain, en concrétisation des objectifs du programme électoral dans ce domaine, 5- intensifier les efforts en matière de développement durable, en particulier pour la protection des ressources naturelles, 6- poursuivre la concrétisation du programme électoral en ce qui concerne le renforcement des assises du développement dans les régions. Le Chef de l’Etat a recommandé d’entamer la préparation des plans exécutifs pour la concrétisation des ces orientations et d’assurer leur suivi adéquat, de manière à atteindre les objectifs de développement retenus pour la prochaine étape.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com