Approvisionnement du marché à l’occasion de Ramadan : A événement exceptionnel, mesures exceptionnelles





Tunis-Le Quotidien Un point de presse a été donné hier par M. Béchir Nafti, premier responsable du marché de gros de Bir El Kassaâ au cours duquel il a éclairé la lanterne sur les préparatifs pour le mois de Ramadan concernant l'approvisionnement du marché... M. Béchir Nafi, directeur général de la Société Tunisienne des Marchés de Gros (SOTUMAG) a indiqué au cours de cette rencontre avec les représentants de la presse écrite nationale que «toutes les dispositions ont été prises par l’ensemble des intervenants dans le domaine de l’approvisionnement du marché en prévision du mois de Ramadan». Pas moins de 40 réunions ont été organisées dans ce sens depuis le mois de mai dernier au niveau du ministère du Commerce et de l’Artisanat. En vue d’assurer une bonne régularité de l’offre et, une stabilité des prix de principaux produits agricoles prisés durant le mois de jeûne, un accent particulier a été mis en effet sur la constitution des stocks de régulation, 33 mille tonnes de divers produits ont été ainsi mis en stock depuis plusieurs semaines. «Le déstockage de ces réserves a été entamé depuis quelques jours pour que le jour «J» (NDLR : le premier jour de Ramadan) tout se déroulera dans de bonnes conditions», affirme le DG du marché de gros de Bir El Kassaâ. Et de souligner l’importance du rôle du consommateur qui ne doit pas se laisser emporter par la frénésie d’achat et une psychose injustifiée au cours des premiers jours de Ramadan. «Il n’y a aucune raison de se soucier du déroulement normal de l’approvisionnement du marché ni de la stabilité des prix», assure-t-il. L’approvisionnement du marché que l’on peut se permettre d’évaluer en se référant aux quantités de denrées alimentaires qui transitent quotidiennement par le marché de gros de Bir El Kassaâ se déroule en fait à un rythme très équilibré. En moyenne, 2000 tonnes de denrées constituées de fruits, légumes et poissons passent chaque jour par ce marché, et ce, depuis le mois de mars. La même tendance devrait se maintenir jusqu’à fin octobre, selon les professionnels du marché à Bir El Kassaâ. S’agissant des prix, M. Béchir Nafti a affirmé que «dans l’ensemble les prix de gros au niveau de Bir El Kassaâ qui est considéré comme un marché de référence à l’échelle nationale sont marqués par une stabilité très appréciable, et ce, depuis 2003. Si l’on prend en considération les divers aléas conjoncturels qui peuvent toucher le marché, on peut considérer que les prix ont été maintenus en équilibre depuis 2003». Hassen GHEDIRI ______________________________ «Bir El Kassaâ» fait peau neuve... Le marché de gros de Bir El Kassaâ qui est en service depuis plus de 20 ans fera l’objet d’un méga-réaménagement dans le cadre du programme de mise à niveau des circuits de distribution engagé à l’issue de la Consultation nationale sur le secteur du commerce. Ce marché par lequel transitent quotidiennement plus de 10 mille véhicules et pas moins de 30 mille individus fera en effet peau neuve par le biais d’un budget de l’ordre de 5 millions de dinars. Il s’agit d’un projet très ambitieux qui va mettre cet établissement de commerce de gros au diapason de nouvelles normes régissant le commerce international d’autant plus que la Tunisie se trouve face à une échéance très importante à savoir le 1er janvier 2008, date d’entrée en vigueur définitive des accords de libre échange avec l’Union Européenne. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com