E.O.G.K – E.S.S (0 – 1) : Un modèle de médiocrité!





Un but réussi dès la (10’) allait effectivement condamner la rencontre tombée dès lors dans la mièvrerie et ternie, de surcroît, sur la fin par trois expulsions! Pauvre football tunisien! La première période n’aura finalement value que le beau but marqué par Opara (10’) et qui dénote des grandes qualités techniques et athlétiques du Nigerian. Autres faits marquants de cette période initiale, le fantastique réflexe du gardien de l’E.O.G.K Jéridi suite au heading de Gilson (29’) et enfin l’incursion de Gilson (43’) qui a lobé le gardien mais Gharbi a sauvé sur sa ligne. Le reste de cette première période fut tout simplement en deçà des espérances du public présent, loin s’en faut car on a assisté à une piètre prestation de part et d’autre, même si l’Etoile a tenté d’exploiter les lacunes de la défense de l’E.O.G.K et notamment du côté gauche de cette défense-là où l’Etoile a axé toutes ses actions offensives, ce qui lui a valu de marquer un but et rater deux autres qui auraient pu lui permettre de tuer le match. En seconde période, les Etoilés ont certes joué à l’économie procédant par des contres, mais ils se sont montrés plus dangereux et plus entreprenants que leurs vis-à-vis. Leur occupation rationnelle du terrain et leur organisation notamment au milieu leur ont permis d’imposer leur rythme à la partie, un rythme cependant lent, très lent qui leur convenait. Il faut dire que la sortie forcée de Chikhaoui, à la suite d’une blessure (44’), aurait désarticulé l’ensemble sahélien. Son suppléant Mohamed Selliti semble encore loin de sa forme optimale et tarda à retrouver ses sensations. Seuls toutefois Gilson et Opara ont essayé un tant soit peu de mener des offensives, notamment le second qui a fait voir de toutes les couleurs à son ange-gardien Amine Gharbi. Mais le Cap-Verdien s’est montré par ailleurs très nerveux pour tomber dans le piège de la provocation, écopant au passage d’un carton jaune qui lui coûta cher par la suite puisqu’il a été expulsé. Quant au premier, malgré tous les efforts déployés, il a fini par suivre le rythme et tomber dans la médiocrité ratant deux buts tout faits dans le temps additionnel (90’+2’) et (90’+5’), sachant que l’arbitre Mohsen Belaïd, auteur d’une mièvre prestation en seconde mi-temps, a décrété sept minutes de plus. Dans le camp goulettois-kramiste, Lotfi Jebara et ses protégés n’ont pas trouvé de solution afin de venir à bout de la défense soussienne compacte et très solidaire. La rencontre aura été ternie sur la fin par les expulsions de Sabri Hammami et Nabil Hamed (EOGK) et Gilson (ESS). Formations * EOGK: Jéridi, H’mida, Amine Gharbi, Hammami, B. Chaâbene (Gatou), Hatem Gharbi, Ayadi (Majboura), Hamed, Georges, Mejri (Kardozo), Maâmari. * ESS: Mathlouthi, B. Mohamed, Falhi, B. Frej, Ghézal, Mériah, Nafkha, Chikhaoui (Selliti, puis Jmel), Opara, Melliti (Ogumbuyi), Gilson. Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com