A propos d’une polémique : Aberrations à n’en pas finir





Heureusement que le ridicule ne tue point. Les responsables de notre foot viennent de gaffer encore une fois. Selon quelle logique peuvent-ils programmer un match de rattrapage (CSS - USM) pour cet après-midi alors que le club sudiste représentera la Tunisie dimanche en ligue des champions dans un match décisif face à Ashanti Kotoko? Et si les responsables sfaxiens ont décidé mercredi en fin d’après-midi, de déclarer forfait pour le match de tout à l’heure, sacrifiant les points mis en jeu en championnat national, ils ont totalement raison, car il est insensé de pénaliser un club qui cherche à représenter dignement notre pays et à passer aux demi-finales de la Ligue des champions. Un match de ce calibre ne se prépare pas en quarante huit heures. Et ce n’est pas fini. L’U.S.Monastir est appelée à jouer aujourd’hui face au... C.S.S, dimanche devant l’Espérance et mardi en Coupe arabe à Jeddah. Quelle aberration mon Dieu ! Respecter le calendrier c’est bien, mais faire preuve de bon sens c’est mieux. Et puis toutes ces dates relatives aux compétitions africaines et arabes sont connues d’avance. Pourquoi ne s’y est-on pas pris à temps pour mettre sur pied un calendrier qui prend en considération l’intérêt national. L’année dernière, presque à la même époque, le CAB, engagé en Coupe arabe, a aligné son équipe juniors face à l’EST à El Menzah pour permettre aux seniors d’embarquer pour Oman à temps. Ce genre de désignation ne fait, en somme, que porter un coup dur à la crédibilité de notre championnat et de notre football. Et dire qu’on est encore au tout début d’une saison placée sur le signe du renouveau, de l’équité et du bon sens! Jusqu’à quand notre sport-roi va-t-il continuer à être géré de la sorte, réservant aux parties prenantes les incohérences et les affaires les plus folles. A-t-on encore besoin de ce genre de polémiques? A l’évidence, non. J.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com