Visite en Tunisie d’une délégation de l’ONG «BENS» : Le pragmatisme des hommes d’affaires US à la rescousse de la sécurité





Au cours d’une rencontre avec les représentants des organismes de presse locale et étrangère, le premier responsable de l’ONG américaine «BENS» a mis en exergue le rôle des hommes d’affaires dans la consolidation de la sécurité de son pays. Tunis-Le Quotidien Une délégation de l’organisation américaine «Business Exécutives for National Security» (BENS) vient d’effectuer une visite de deux jours en Tunisie. La délégation conduite par son président-directeur général, en l’occurrence le général à la retraite M. Charles G. Boyd a eu des entretiens avec des responsables tunisiens dont notamment le ministre du Développement et de la coopération internationale M. Mohamed Nouri Jouini, le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargé des affaires européennes, M. Hatem Ben Salem et le directeur général de l’Agence tunisienne de communication extérieure M. Oussama Romdhani. Au cours d’une rencontre avec les représentants des organismes de presse locale et étrangère, le premier responsable de cette ONG «sans but lucratif et sans affiliation politique» a mis en exergue les raisons de l’implication des hommes d’affaires dans le processus de protection des intérêts sécuritaires américains dans le monde. Les hommes d’affaires, explique-t-il, sont connus pour leur efficacité et leur pragmatisme et sont en mesure de concilier entre les impératifs de la sécurité et ceux des affaires. La délégation va rédiger un rapport de conclusion à l’issue de sa tournée dans les pays cités. Ce dernier sera transmis aux autorités compétentes de l’exécutif et du législatif américains. La tournée de cette délégation composée de chefs d’entreprises américaines parmi les plus célèbres appelés du reste à développer une certaine vision de la sécurité nationale américaine, prête à croire que 5 années après les attentats du 11 septembre, la sécurité demeure encore le cheval de bataille de l’actuelle administration US. Cela prouverait peut-être que les méthodes actuelles utilisées mériteront d’être revues. Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com