Frontière libanaise : L’Onu attend qu’Israël démantèle une clôture illégale





Tyr-Agences L'Onu au Liban sud a demandé à Israël de démanteler une nouvelle clôture installée dans un secteur jouxtant la frontière entre les deux voisins, et attendait hier une réponse, a indiqué un porte-parole. "Nous leur avons demandé hier (mercredi) de se retirer et nous n'avons pas encore reçu de réponse", a déclaré Alexander Ivanko. En réponse à une question, le porte-parole de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (Finul), a indiqué que l'Onu considérait l'installation de ces nouveaux barbelés dans le secteur de Kfarkila, comme une "violation, une violation mineure", de la "ligne bleue". La "ligne bleue", tracée en 2000 par l'Onu, marque la frontière entre le Liban et l'Etat hébreu. Elle est matérialisée par un grillage et des barbelés. Récemment, des "casques bleus" ont vu des Israéliens élever des séparations en territoire libanais près de Kfarkila, dans le secteur central de la frontière. Une journaliste avait constaté un déplacement des barbelés sur une longueur de près de 200 m, et une vingtaine de mètres en profondeur en territoire libanais. Considérant les nouvelles séparations comme une modification par Israël du tracé de la "ligne bleue", l'armée libanaise avait protesté auprès de la Finul.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com