Concours national n°5 : Attention aux derbies





A cause des matches avancées et de la participation de certains clubs aux Coupes arabe et africaines, la grille n°5 ne comptera que quatre rencontres de la Ligue 1 contre six de la Ligue 2 et trois de la Ligue 3. Les parieurs, dont le nombre augmente d’un concours à l’autre, auront affaire à une grille très équilibrée à l’exception du premier match qui s’annonce, sur le papier, favorable à l’ESS. Par contre, la Ligue 2 offre deux beaux derbies qui, souvent, n’obéissent pas à la logique. Aussi bien à Gabès qu’à Jerba, tout peut arriver, s’agissant de rencontres indécises qui nécessitent peut-être le recours aux trois probabilités. Pour traiter au mieux avec cette grille, il faut tenir compte de ces quelques données… • L’ESS part nettement favorisée à domicile face au CSHL. Les Sahéliens ont remporté les six derniers matches entre les deux équipes et n’ont plié qu’à deux reprises en dix ans. Côté offensif, on annonce du renfort des deux côtés. • El Gawafel de Gafsa a accueilli le ST deux fois par le passé et n’a jamais réussi à le remporter. Les Stadistes s’en sortent souvent bien à Gafsa, là où ils ont obtenu un nul et une victoire lors des deux dernières saisons. Les locaux vont pouvoir aligner leur meilleure formation alors que le ST sera amputé des services de Toniato et Korbi, sanctionnés. • Le CAB a souvent éprouvé des difficultés pour dompter une EOGK qui se comporte bien à Bizerte. Le bilan des matches passés est très équilibré et on s’attend à ce qu’il en sera de même ce dimanche. Les Cabistes vont pouvoir compter sur Jerbi, leur nouvelle recrue, alors que Karim Ajmi sera de retour dans les rangs des visiteurs. • Seule équipe à avoir perdu ses deux premiers matches de championnat, l’Olympique de Béja ne peut plus se permettre un nouveau faux pas. Pour sa part, l’ES Hammam-Sousse n’a pas encore gagné, mais il n’a pas perdu non plus et le match s’annonce très équilibré. • Les deux derbies de la Ligue 2, à Jerba et à Gabès, viennent un peu tôt et la prudence sera de mise pour ne pas connaître de mauvaises surprises et pour garder le moral intact pour la suite. • L’Olympique du Kef, le néo-promu, a été le héros de la première journée en s’imposant largement à Béni Khalled. Les Keffois auront affaire à un redoutable CS Korba, mais ils partent tout de même favoris. • Les six équipes de la Ligue 3 concernées par la grille de cette semaine n’ont pas perdu lors de la journée inaugurale. Kamel ZAIEM _____________________________ La tradition, si vous y croyez… La grille comporte quelques duels entre des équipes qui n’ont pas eu l’occasion de s’affronter directement et là, la tradition n’a rien à voir, comme c’est le cas pour le match OB-ESHS ou l’opposition entre l’AMS et l’ES Métlaoui. Pour les derbies, on peut se fier beaucoup plus au passé que ce soit à Jerba ou à Gabès. • Entre l’ESS et le CSHL, l’histoire est presque un éternel recommencement puisque les Sahéliens continuent à dominer, surtout à Sousse. Lors des trois dernières saisons, l’Etoile s’est régulièrement imposée avec un net six sur six. Sans commentaire… • Depuis son accession parmi l’élite, El Gawafel a accueilli deux fois le ST et n’a pas réussi à le battre avec un bilan d’un nul et une défaite. • Le CAB a joué à deux reprises chez lui contre l’EOGK et s’est imposé une fois, concédant le nul lors du second match. Il n’y aura pas, ainsi, une indication claire pour les parieurs. • En Ligue 2, deux derbies sont au programme, ce qui ne va point faciliter la tâche des parieurs. Entre les deux clubs de Jerba, l’avantage demeure du côté de l’ESJ qui a souvent réussi ses sorties face à son voisin. Dans une telle opposition, le facteur terrain est peu déterminant. Quant au derby de Gabès, il a également un favori. Il s’agit de l’ASG qui compte plus de victoires et part avec un avantage moral certain même si le Stade Gabésien n’a jamais manqué de motivation dans de pareils rendez-vous. • Entre le CO Médenine et la JSK, la tradition est plus favorable aux Aghlabides même sur le terrain des Sudistes. • L’AS Kasserine, l’Olympique du Kef et la JS Manouba partent avec les faveurs des pronostics à domicile face à des adversaires qui n’ont pas l’habitude de leur résister farouchement. C’est peut-être là que les parieurs auront l’opportunité de choisir des bases. • Entre El Makarem et l’ES Béni Khalled, c’est le résultat de parité qui fut souvent la loi, mais dans l’état actuel des choses, la tradition peut-être trompeuse car les visiteurs ont fait un départ catastrophique lors de la journée inaugurale du championnat. K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com