Tunis Divorce au bout de la nuit de noces !





Dur, dur, dur! Se doter de pratiquement tous les «ingrédients» d’un futur bonheur, pour aller finalement au devant d’une amère désillusion ! C’est, en tout cas, le scénario auquel le jeune marié ne s’y attendait guère ! Tunis - Le Quotidien Il aurait pourtant pensé à tout, ne laissant rien au hasard. Issu d’une famille conservatrice et à cheval sur certains principes, le jeune homme a été un élève, puis un étudiant brillant. C’est d’ailleurs l’année où il a décroché son bac que ses parents, plus ou moins aisés, ont quitté leur sud natal pour venir s’installer dans la capitale. Aussitôt ses études terminées, il n’a pas mis longtemps pour décrocher un bon poste et aborder une carrière professionnelle prometteuse, d’autant qu’il affichait un sérieux exemplaire. Le jeune homme est parvenu ainsi à escalader rapidement les échelons, pour ne pas dire qu’il a tout simplement brûlé les étapes, à force d’abnégation, de sérieux et de compétence acquise au fil des années. Bref, il n’avait plus de souci sur le plan matériel, allant jusqu’à bâtir sa propre maison, une petite villa à la sortie ouest de la capitale, plus précisément du côté de Sidi Hassine. C’est alors qu’il a songé au mariage, car à trente-quatre ans il était temps de fonder un foyer, d’autant que ses parents et certains autres membres de la famille ne cessaient de le lui rappeler. Sa mère notamment devenait de plus en plus pressante. Mais à chaque fois qu’on lui présentait une quelconque «postulante» il s’empressait d’opposer un niet catégorique, son cœur n’ayant vibré pour aucune candidate. Ce même cœur allait pourtant en pincer pour une jeune fille qu’il a vue une seule fois sur la plage. Sa beauté, son charme et ses atours étaient autant d’atouts afin de le convaincre et venir à bout de sa résistance. Au bout de quelques sorties sa conviction était par ailleurs faite, ayant de surcroît déniché plusieurs points communs le liant à l’élue de son cœur. Un an après leur première entrevue, les deux jeunes gens convolaient ainsi en justes noces. Des noces célébrées dans le faste et auxquelles y étaient invités, outre les deux familles, tous les amis et les proches du couple. Une soirée par ailleurs mémorable, puisque joyeuse, à marquer donc du sceau de l’allégresse en préambule au bonheur à venir. En guise de bonheur, le jeune marié allait toutefois déchanter. Au bout de cette soirée qu’il espérait, et voulait surtout mémorable, ce fut au contraire la désillusion. Une amère désillusion, la fin d’un beau rêve et le réveil tout aussi brutal que choquant ! Sa femme n’était pas aussi pure qu’il le croyait ! Après tant d’insistance de sa part, celle-ci allait enfin lui révéler qu’elle a eu une relation avec un camarade de classe à la fac. Juste une aventure sans lendemain, mais qui a laissé des traces impérissables, sinon indélébiles... Aussi, au matin d’une nuit blanche, la jeune femme allait-elle rebrousser chemin pour réintégrer la demeure parentale, munie uniquement des valises qu’elle a préparées pour la lune de miel... Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com