U.S.M. : Les Espoirs et les Juniors à la rescousse





Jamais les Monastiriens n’ont connu une situation aussi embarrassante que celle vécue au cours de cette semaine, au moment où ils s’apprêtent, pour la première fois de leur existence, à représenter le football national dans une coupe arabe. Engagés, malgré eux, sur deux fronts, en l’espace de deux jours, à savoir en championnat, contre l’EST demain, et mardi 19 courant face à Al Ahly Jeddah, en Arabie Saoudite, pour le compte de la Coupe arabe, ils sont, malheureusement contraints à honorer cette double échéance. Le voyage pour Jeddah ayant été fixé pour aujourd’hui, samedi, par un vol régulier. Les dirigeants usémistes sont désormais, confrontés à un (véritable) dilemme. Du fait qu’ils sont obligés de se conformer aux décisions de la FTF, sans manquer le voyage, la veille de cette rencontre avec l’EST qui leur a coûté des dizaines de millions, ils affronteront les Sang et Or avec une formation composée d’espoirs nous retenus en équipe seniors se trouvant, déjà en terre saoudienne, et d’autres de l’équipe... juniors ! Tout cela pour satisfaire les exigences peu orthodoxes des décideurs fédéraux ! Un tel choix, aussi paradoxal soit-il, répond aux vœux de représenter, dignement, notre football, avec ce sentiment d’indignation, et de désapprobation du public monastirien qui dut se plier à cette triste réalité ! Dès lors, on ne peut qu’accuser la FTF d’avoir gâché cet événement historique qu’on préparait depuis la saison écoulée pour en faire une étape angulaire dans les annales du club. * Un autre spectacle bafoué Les confrontations entre Monastiriens et Espérantistes ont, de tout temps, drainé la grande foule, tant le spécial est garanti. Pour les retrouvailles de demain, il ne nous est pas permis de s’attendre à une empoignade d’envergure, eu égard aux circonstances ci-dessus mentionnées. La grande énigme se situe au niveau de la formation à aligner. Si l’on procède par un système d’élimination, à partir de la liste des 25 joueurs appelés à présenter leur passeport en vue de les communiquer à l’UAF, nous retiendrons que les joueurs suivants sont les seuls disponibles après avoir établi l’effectif concerné par la rencontre de la Coupe arabe. Zehani, Hmani, Marmouch, Jallali, Gloulou, Ameur, Ben Fadhel, Sebki, Amir et Bakari qui ont participé à la préparation d’intersaison, avec les seniors sont les seuls disponibles pour former le dispositif usémiste face à l’EST, en attendant que d’autres éléments juniors les rejoignent. Des 18 joueurs retenus pour le voyage de Jeddah, on a dû en sacrifier 3 afin d’alléger, un tant soit peu, ce vide écœurant observé de mal gré. Pour une rencontre très attendue par le public, peut-on s’attendre des débats de haute facture, en l’absence de la totalité des titulaires, et de l’entraîneur Kaïs Yaâcoubi qui dut, le cœur blessé, manquer ce match qu’il ne voulait point rater ? Sans minimiser la valeur de ces joueurs de fortune, dont certains avaient pris part à des rencontres amicales, l’accueil de l’EST, quel que soit l’effectif aligné, constitue un événement en soi, et ces jeunes talents ne manqueront point d’en profiter pour faire étalage de leur savoir-faire. La prestation honorable de leurs aînés, à Sfax, jeudi, leur servira, à coup sûr, de motivation afin de se hisser à la hauteur de la confiance placée en eux, et éviter de jouer avec un sentiment de complexe. Au public monastirien de leur apporter un soutien moral inconditionné pour parvenir à bon port. Bakari en est, même, de cet avis en disant : «Nous saurons honorer nos engagements en des circonstances exceptionnelles que nous sommes déterminés à surmonter malgré l’ampleur de l’handicap. Le public sera surpris par la volonté qui nous anime à représenter dignement les couleurs du club. En dépit d’une préparation hâtée qui n’a point été suffisante pour une meilleure adaptation à ce genre de rendez-vous importants, nous sommes décidés à relever le défi auquel nous sommes affrontés». Mansour NABLI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com