C.S.S. – A. Kotoko : Destin en mains





• Ligue des champions (Gr. A - 6ème J) - Stade Mhiri de Sfax (21h00) - Direct TV C21 __________ Le CSS aborde le rendez-vous africain de ce soir face à Ashante Kotoko avec tous les atouts en mains. Car, un seul point suffit à son bonheur. Il est vrai que la tâche sera difficile ce soir et il est vrai aussi que le CSS souffre de l’absence de trois titulaires pour diverses raisons (Mardassi, Bargaoui et Essefi) mais le club sudiste n’a pas de choix dans ce match de vérité où la défaite est absolument interdite. * Kalaï dans les bois La méforme de Blaise Kouassi qui d’après les techniciens n’a rien ajouté pour le CSS, a obligé Mahjoub à faire appel à Tarak Ziadi qui passe actuellement par une période faste. Il formera avec Ashoula le duo d’attaque. L’équipe sfaxienne qui a affronté Al Ahly d’Egypte sera légèrement remaniée surtout en défense où le gardien Ali Kalaï prendra la place de Jaouachi. De leur côté, Mrabet suppléera Bargaoui et Mechergui relèvera Mardassi. Formation probable Kalaï, Haj Messaoud, Gharbi, Abdi, Mechergui, Boujelbène, Mrabet, Ashoula, Anfti, Ziadi, Asamouah. N.B. _____________________ Abdelkrim Nafti : «A notre portée» Il est l’un des joueurs les plus doués de la nouvelle génération sfaxienne. Abdelkrim Nafti estime que le CSS passera le cap de Kotoko sans embûches. * Estimez-vous que le CSS est prêt aujourd'hui pour battre Ashanté Kotoko et assurer sa qualification? - Le match sera ouvert et discipliné. Nous devons croire en nos moyens et oublier la défaite contre notre adversaire du jour à l’aller. On doit profiter de l’expérience et du soutien du public pour assurer les qualifications aux demi-finales. * Quelle idée portez-vous sur votre adversaire? - On a bien visionné les derniers matches de notre adversaire à travers la vidéo, surtout le match de l’aller. Il s’est avéré que Ashanté Kotoko est une équipe à notre portée. * Où réside d’après-vous la clé du match? - Je crois que tout se jouera au niveau tactique. Nous comptons prendre le match en mains. Nous sommes appelés à réussir cette épreuve. Le CSS est une grande équipe et notre défaite à l’aller n’est qu’un accident de parcours. Noureddine BACCOUCHE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com