Assad : Résultat en hausse, et CA en (légère) baisse





Ce n’est pas paradoxal car la baisse de 1% du chiffre d’affaires de Assad au premier semestre 2006 n’a pas empêché la société mère du groupe de justifier d’une progression des résultats de 16,6% Le secret? Il s’agit de l’effet bénéfique de l’augmentation des dividendes versés par Assad international. Tunis-Le Quotidien Au premier semestre 2006, le CA consolidé du groupe Assad et de ses filiales s’est élevé à 12.870.502 D, soit un recul de 1% par rapport à celui de la même période de 2005 quand on élimine les ventes d’équipements effectuées (en juin 2005) à Assad Algérie (qui était alors hors du périmètre de consolidation). Cette évolution du chiffre d’affaires est la résultante de trois facteurs : une baisse du CA local; un retard de montée en puissance de la filiale Assad Algérie - qui s’est répercuté sur les exportations et plaques - et une augmentation de ventes de batteries à l’export. En ce qui concerne le marché local, il a connu un fléchissement au cours du premier semestre 2006. Alors que le parc de véhicules augmente régulièrement, ce fléchissement apparaît comme une des conséquences du renouvellement du parc automobiles et de l’allongement de la durée de vie des batteries observé ces dernières années. Cela est confirmé par le fait que la baisse du chiffre d’affaires ne s’est pas traduite par une perte de parts de marché pour Assad, qui reste autour de 56%. Au niveau de la vente à l’export de plaques le désengagement programmé du marché iranien a été réalisé (une commande de plaques sera toutefois livrée au cours du 3ème trimestre de l’année), mais ce désengagement n’a pu être compensé par les ventes à la filiale Assad Algérie suite au retard pris dans le démarrage du projet. L’évolution a été par contre nettement positive au niveau de l’exportation de batteries de démarrage, qui a connu au cours du 1er semestre 2006 une nette croissance, avec 5,2 millions de dinars de chiffre d’affaires contre 4,5 millions de dinars réalisés au cours de la même période 2005. Les quantités de batteries vendues ont fortement progressé (+36% sur le marché européen) de même les prix de vente ont augmenté de 10% sur le marché européen et de 21% sur le marché du Moyen-Orient, ce qui illustre bien la compétitivité du produit Assad sur le marché international. Au niveau du résultat net, si le consolidé baisse à 230.558,583 dinars sous l’effet conjugué de la stagnation du CA et de la hausse du prix du plomb et des amortissements, le résultat individuel s’est soldé par un bénéfice de 1.073.976.704 dinars contre 920.638,138 dinars enregistré au cours de la même période 2005, soit une progression de 16,6% sous l’effet de l’augmentation des dividendes versés par Assad International. Prévisions pour 2006 : Un rattrapage du premier semestre, avec un CA en reprise sur le marché local, et une consolidation des exportations Le deuxième semestre se confirme meilleur que le premier. Le chiffre d’affaires des mois de juillet et d’août a connu une augmentation d’environ 13% par rapport à la même période 2005. A noter que la nature saisonnière du marché des batteries fait que les réalisations des seconds semestres ont toujours été meilleures. Il est ainsi prévu un CA consolidé de l’ordre 32 MD, en hausse de 3% par rapport à 2005. Le résultat devrait se situer entre 1,5 MD et 2 MD du fait de l’augmentation des coûts des matières et particulièrement du plomb (dont le cours moyen a encore grimpé de 19% par rapport au premier semestre 2005) et ce malgré les augmentations prévues des prix de ventes dont l’impact ne profitera pleinement à la société qu’en 2007.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com