Al Ahly – U.S.M. (0-0) : Plus de peur que de mal!





Jamais une rencontre de football n’a autant mobilisé les fans usémistes, que celle d’avant-hier entre l’USM et le club saoudien d’Al Ahly.

Les cafés de la ville, dotés du décodeur de la chaîne qui a retransmis le match, et qui est la seule bénéficiaire exclusive des transmissions des matches de la Coupe Arabe, ont été pris d’assaut. Tarak Achour, qui n’était pas du voyage, et n’ayant pu être pris en charge par le club pour soutenir, en spectateur, ses coéquipiers, ne serait-ce qu’à titre de consolation, n’a pu s’empêcher de se doter, chez lui, la veille du match, de ce décodeur pour vivre les mêmes émotions que celles ressenties par les Monastiriens présents au stade Abdallah Al Faïçal. Il était, même, assisté des joueurs privés de ce voyage, tel Mondher Salhia, blessé, lui aussi. Au coup du sifflet final, ils n’ont point caché leur satisfaction quant à la prestation fournie à l’entame de cet événement historique.

En plus des conditions défavorables vécues par les hommes de Kaïs Yaâcoubi, et relatées dans notre livraison de mardi dernier, d’autres surprises étaient au rendez-vous en terre saoudienne. En effet, c’est de l’aéroport de la Médina qu’elle a foulé le lundi à 5 heures du matin, la délégation a dû rejoindre Jeddah en 2 groupes, le premier pour le coach usémiste et 7 de ses joueurs, le second, après 7 heures d’attente, y est arrivé au bout des nerfs, par la faute des Ahlaoui qui n’ont dépêché aucun représentant pour les accueillir.

Cette fatigue était claire au coup d’envoi, et certaines appréhensions nous faisaient croire à un éventuel effondrement physique de Alaya et consorts. Optant pour un 4-5-1 sur fond de prudence offensive, avec, seul le Zambien Owen Mondabay, à la pointe de l’attaque, Yaâcoubi savait que le poids du match sera lourd pour son arrière-garde. Adel Nefzi, de par sa forme époustouflante a pu garder sa cage vierge durant la période initiale du jeu. Avec l’incorporation de Maâtouk et Jerry pour épauler Owen, ce système 3-4-3 a fonctionné à merveille jusqu’à donner du fil à retordre à l’effectif saoudien, qui dut se replier pour éviter toute surprise désagréable et accepter, désormais, le jeu des Usémistes. Jerry manqua, de peu, le coup de grâce, mais le portier Yasser était bien placé pour l’intervention (80’). Le retour de l’USM est prévu pour aujourd’hui, afin de préparer le match contre l’EOGK.

Formation de l’USM

Nefzi, Mzali, Alaya, Fernando, Ayari, Mosrati, Maâtouk, Ben Abdelkader (Jerry), Salem, Fathi, Owen (Boukraâ).

Mansour NABLI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com