Internet à haut débit : Ratés en «lignes» pour l’ADSL





Connu sous l’appellation technique «ADSL», l’Internet à «haut débit» est confronté actuellement à une pénurie de l’offre qui suscite déjà la grogne des FSI.

Tunis-Le Quotidien
D’après un responsable commercial d’un des fournisseurs de service Internet (FSI) privés. «Il y a cinq fournisseurs de lignes ADSL qui sont depuis quelque temps incapables d’honorer leurs engagements vis-à-vis de leurs clients désirant se raccorder au réseau du haut débit».
Tunisie Télécom qui prévoyait l'installation de 1200 lignes ADSL programmées pour le début du mois de septembre semble faire face à une pénurie de lignes. Selon des sources sûres du côté de l’opérateur historique des télécommunications, l’installation des nouvelles lignes dont le nombre devait se situer aux alentours de 1200 risques d’être reportée au mois de novembre prochain.
D’aucuns expliquent ce retard par la lenteur administrative. Tunisie-Télécom qui devait fournir aux FSI ces lignes ADSL pour qu’elles soient vendues par la suite aux abonnés de ces fournisseurs privés de service Internet, «est tombé sur un mauvais fournisseur qui n’a pas respecté le contrat stipulant la mise à la disposition de Tunisie-Télécom de 1200 lignes ADSL», confie notre interlocuteur.
Actuellement le marché de l’ADSL stagne sur l’ensemble du pays. Exceptées quelques zones urbaines de la capitale, toutes les régions ont épuisé les lignes et sont désormais en rupture de «stock» alors que plusieurs centaines de demandes parviennent encore aux FSI. Résultat : beaucoup de demandes sont en instance depuis plus de deux mois, en attendant la délivrance qui n’a pas encore, pour l’heure, pointé du nez.

H. GHEDIRI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com