Le Conseil de sécurité se réunit à la demande des pays arabes





New York-Agences
Le Conseil de sécurité de l'ONU s’est réuni hier au niveau ministériel à la demande des pays arabes pour discuter des moyens de sortir le processus de paix israélo-palestinien de l'impasse.
L'adoption d'une nouvelle résolution sur le conflit étant peu probable, le groupe arabe souhaite que le Conseil de sécurité publie au moins une déclaration définissant un mécanisme pour faire appliquer la Feuille de route, le dernier plan de paix international, resté lettre morte, qui prévoit la création d'un Etat palestinien indépendant.
"Ce qui compte c'est que la Feuille de route détermine où on va aboutir", a déclaré à la presse le ministre égyptien des Affaires étrangères Ahmed Aboul Gheith, à l'issue d'une réunion avec ses homologues arabes participant à l'Assemblée générale de l'ONU.
Le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa a souligné pour sa part que la réunion du conseil de sécurité serait la première à se tenir à la demande du groupe arabe "en près de seize ans".
"Une sérieuse escalade (dans le conflit) a eu lieu récemment et elle a été passée sous silence. Cela montre où ont abouti les efforts du Quartette" sur le Proche-Orient (Etats-Unis, Union européenne, Russie et ONU), a-t-il ajouté.
Le chef de la diplomatie de Bahreïn Khaled ben Ahmed al-Khalifa, qui doit s'adresser au conseil au nom des pays arabes, a affirmé de son côté que les Arabes "vont s'adresser au Conseil de sécurité d'une seule voix pour lui demander de s'investir pleinement afin de ressusciter le processus de paix et le remettre sur les rails".
Selon lui, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, présent à New York, devrait assister à la réunion.
Après avoir laissé planer le doute sur sa participation, la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a confirmé sa présence.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com