L1 (4ème J.) C.S.S. – C.A.: l’enjeu sera important





On aura droit, encore une fois, à une journée tronquée qui s’étalera du samedi à jeudi, coupes africaines exigent. Cette 4ème journée sera très intéressante avec un choc classique à Sfax entre deux prétendants
au titre.

Ainsi, l’ESS et l’EST, appelées à effectuer un nouveau safari pour le compte de la Coupe de la CAF, ne joueront en championnat que jeudi prochain. Le menu de cette journée nous offre cet après-midi un fort intéressant duel à Sfax entre deux équipes qui marchent fort actuellement.
Le CSS est sur un nuage grâce à sa brillante qualification aux demi-finales de la Ligue des champions. Il occupe la tête de son groupe et il vient de frapper fort en championnat après avoir étrillé l’ASM au Zouiten mercredi dernier. Le moral des Sfaxiens est au beau fixe et ils vontaborder ce sommet contre le CA dans les meilleures conditions. Le Club Africain, leur adversaire, se présentera pour sa part dans la peau d’un leader décidé à continuer sur sa lancée et à défendre crânement son leadership. Dans les deux camps, on mesure l’importance d’une victoire qui donnera des ailes à l’heureux gagnant. Le public espère assister à un match où l'esprit offensif sera à l’honneur, mais tout dépendra des intentions des deux entraîneurs et dans leur manière d’aborder ce sommet. Chez les uns comme chez les autres, les atouts offensifs ne manquent pas. Le CSS comptera sur un Ziadi époustouflant d’efficacité ces derniers temps, qui sera soutenu par Asamoah et Nafti, alors que les Clubistes miseront sur Ouertani, Sellami et Koupong, un trio qui marche très fort et qui comble à lui seul les lacunes d’un ensemble qui ne séduit pas, mais qui sait faire la différence et gagner.
Dans un mach où la tactique sera payante et où la fraîcheur physique avantagera peut-être les Clubistes, on peut s’attendre à tout. Le CSS tient à chasser le signe indien qui l’empêche de battre son adversaire depuis quelques saisons, mais sa mission s’annonce tout de même difficile.

Pour une confirmation
L’invité surprise dans la première partie du tableau n’est autre que l’EOGK qui, sans faire de bruit, est en train de réussir un brillant début de saison. Les protégés de Lotfi Jebara ont remporté deux victoires en trois matches et cette réussite, malgré des moyens limités et un effectif pas réellement riche, gonfle à bloc le moral des Banlieusards qui auront l’occasion de confirmer leur renouveau et conforter leur bon classement en accueillant une Union Monastirienne condamnée à effectuer un marathon épouvantable. L’USM vient d’enchaîner trois rencontres en six jours dont une en Arabie Saoudite pour le compte de la Coupe Arabe, et s’ils ont fait jusqu’à présent preuve d’un courage inouï et d'une générosité exemplaire malgré la fatigue, ils risquent de payer cet après-midi cette débauche d’effort. Sur le terrain, leur détermination pourrait toutefois leur valoir une nouvelle satisfaction.
Autre équipe à occuper le devant de la scène, El Gawafel de Gafsa ne cesse de susciter l’admiration en alliant à chaque sortie la manière et le résultat. Les Gafsiens ont tenu tête au CSS et à l’EST en déplacement avant de venir à bout du ST. A Hammam-Lif, ils chercheront à récidiver, mais ils auront à affronter une équipe locale au creux de la vague qui sera appelée à réagir impérativement. Les coéquipiers de Ben Chouikha, curieusement stériles pendant trois journées, n’auront plus de droit à l'erreur et le fait de jouer à domicile les incitera davantage à faire meilleure figure et à réagir avant qu’il ne soit tard.

Mêmes maux, même objectif
Cette quatrième journée réserve également des duels épiques entre mal-classés. A Hammam-Sousse, l’ESHS se trouvera pied au mur et il n’a plus de raison pour décevoir. L’effectif est au complet et les Sahéliens doivent profiter au maximum pour ne plus gaspiller des points sur leur terrain. Tout à l’heure, ils accueilleront un AS Marsa tout aussi mal à l’aise et qui n’arrive ni à marquer des buts, ni à ne pas en concéder. Pour ces deux équipes, seule la victoire sera bonne à prendre pour chasser le doute et rebondir.
Il en sera de même pour le match de dimanche, au Zouiten, entre le ST et le CAB. Dans les deux camps, une odeur de crise commence à envahir joueurs, dirigeants et supporters. Il s’agira d’un duel décisif sur le plan moral car le vaincu pourrait sombrer dans le doute et ouvrir les portes à une situation intenable. Les Stadistes auront l’avantage de jouer chez eux et de récupérer Toniato, un défenseur qui a laissé un grand vide lors des deux derniers matches.
En face, il appartient à Oumaya de trouver les solutions adéquates afin de profiter au maximum du potentiel humain de son groupe et de goûter à la victoire pour espérer relever la tête.
Signalons que les rencontres ESZ - ESS et EST - OB seront disputées jeudi prochain.

Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com