Coupe CAF Lupopo – E.S.S. (0 – 1) : Les Etoilés réalisent l’essentiel !





Ceux qui parmi l’entourage de l’équipe étoilée appréhendaient le voyage et le match à Kinshasa ne s’étaient finalement pas trompés.

L’Etoile a en effet souffert avant de l’emporter. Les Congolais de Lupopo réputés inaccessibles chez eux ont posé d’énormes problèmes aux Etoilés même s’ils n’ont pas réellement mis à rude contribution le gardien Mathlouthi.
Les Congolais sont parvenus à empêcher les Tunisiens de développer leur jeu habituel sur une pelouse assez glissante et par endroit cabossée. La défense congolaise, dans la première mi-temps n’a pas trop subi la pression qu’on attendait de l’Etoile.
Eureka Opara, le meilleur buteur de cette compétition, n’a été aussi performant qu’au match aller.
Il n’a presque rien réussi au courant de ce premier half. D’ailleurs, à l’image de la méforme du Nigérian, Selliti n’a pas été incisif jusqu’à ce qu’il quitte le terrain à cause d’une blessure à la cuisse gauche (26’). Il a fallu attendre la 29ème minute pour voir Mohamed Ali Nafkha tirer au dessus des buts congolais, le jeu se concentre au milieu du terrain sans que les deux parviennent à solliciter les gardiens sauf en quelques occasions. Opara tente un retourné acrobatique mais son tir passe à côté (39’) Gelson, une minute plus tard hésite, croyant à l’hors jeu, laissant filer l’occasion d’ouvrir la marque (40’).
Ensuite, Opara s’en va seul droit au but mais préféra servir Melliti au lieu de tirer. Le ballon est intercepté par un défenseur congolais (44’).
De retour des vestiaires, on attendait l’Etoile, elle qui a grandement besoin des trois points de la victoire pour conforter son leadership, on trouvera plutôt Lupopo plus entreprenant, plus menaçant. N’eût été la vigilance de l’arrière-garde étoilée composée des Ben Mohamed, Ghezal, Frej et Mériah, Lupopo aurait pu être plus heureuse avant que l’Etoile marque l’unique but de la rencontre. En effet, à la (65’), Melliti tire un corner à la perfection, Saber Frej saute plus haut que tous et de la tête loge le cuir au fond des filets du gardien congolais (65’). Délivrance ! Dès lors, les Etoilés plus sereins, se portent plus souvent à l’attaque, se créent plusieurs occasions franches mais le score en restera là.

Formation de l’ESS : Mathlouthi, S. Frej, Mériah, Ben Mohamed, Ghezal, Nafkha, Narry, Gelson, (Felhi 90+1’), Chikhaoui, Selliti (Melliti 26’), Opara.

Mounir ELGAÏED




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com