Groupe ASSAD : Une croissance à double sens





La société des batteries ASSAD réussit toujours à préserver sa position de leader aussi bien au niveau national qu’à celui régional. Ses résultats du premier semestre 2006 confirment cette place.

Tunis – le Quotidien
Au cours de sa réunion avec les intermédiaires en bourse, tenue hier au siège de l’Association des intermédiaires en Bourse (AIB), M. Souheil Kallel, directeur Général de «ASSAD», a précisé que la société a enregistré des résultats satisfaisants au titre du premier semestre de l’année en cours. Ces résultats lui permettent d’occuper toujours la position de leader du marché de l’industrie des batteries sur le plan local et aussi régional.
La société ASSAD a enregistré un chiffre d’affaires semestriel de près de 12,8 millions de dinars réalisé en majorité sur le marché de l’export avec près de 7,5 millions de dinars, alors que le reste a été réalisé sur le marché local. Selon M. Kallel cette baisse du chiffre d’affaires local ne s’est pas traduite sur la part de marché locale de la société qui reste toujours en tête des sociétés du secteur avec 56% des parts de marché.
Cette domination du marché local a été expliquée par la variété de la gamme des produits de la société, son réseau large de distribution ainsi que la qualité importante de ses produits qui lui a permis de jouir d’une notoriété importante en Tunisie.
Le premier semestre 2006 a été également marqué par la concurrence très rude sur le marché international, alors que la société compte beaucoup sur l’export pour continuer son développement dans la région. Pour faire face à cette concurrence, la société a mis en place un plan visant le développement de la vente des plaques à l’étranger et ce à travers la création de nouvelles unités d’assemblage dans certains pays de la région à l’instar de sa nouvelle filiale « ASSAD Algérie » créée avec un partenaire algérien.
Cette dernière est entrée en service depuis le début de l’année, avec un peu de retard du essentiellement au procédure d’implantation. Cette nouvelle filiale a réussi à enregistrer un chiffre d’affaires de 1,7 million de dinars au titre des six premiers mois de 2006, et dispose d’une enveloppe d’investissement estimée à 1,9 million de dinars.
Outre cette filiale algérienne, la société ASSAD a créé une nouvelle unité d’assemblage des batteries industrielles baptisée « Saphir Tunisie ». Cette unité créée en partenariat avec un groupe français a connu certaines difficultés financières depuis son entrée en service au début de l’année courante. Ces difficultés ont été expliquées par les problèmes financiers que connaît le partenaire français, et on été à l’origine de la mise en place d’un plan de restructuration financière qui devrait assurer un certain équilibre financier de Saphir Tunisie.
Pour les perspectives de l’ensemble de l’exercice 2006, M. Souheil Kallel a souligné que la société prévoit un chiffre d’affaires de près de 32 millions de dinars en progression de 33% par rapport à l’exercice précédent. Le résultat net de l’actuel exercice devrait varier entre 1,5 et 2 millions de dinars. Les perspectives à moyen terme visent à consolider la position de la société tant sur le marché local que celui régional et international.
La société prévoit également la diminution de ses charges d’exploitation avec l’entrée en service depuis l’année 2007 de sa nouvelle unité de production du plomb doux et qui lui permettra d’abaisser remarquablement ses importations de cette matière en un premier temps avant de les réduire à néant.
Pour ce plan de développement ambitieux, les responsables du groupe ASSAD prévoient une première enveloppe d’investissement avoisinant les cinq millions de dinars.

Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com