Multiplication des attaques des Talibans en Afghanistan : Vingt tués dont un soldat italien





Le Quotidien-Agences
Vingt personnes, dont un soldat italien, ont été tuées hier dans deux attaques en Afghanistan, à Kaboul contre un convoi de l'Otan et dans le sud près des bureaux d'un gouverneur provincial.
Les deux attaques, un attentat suicide à Lashkar Gah, dans la province d'Helmand, et une bombe actionnée à distance, ont été revendiquées par des porte-parole présumés des talibans.
Dix-huit personnes, dont trois policiers et trois soldats afghans, ont été tuées à Lashkar Gah.
"C'était un attentat suicide. 18 personnes ont été tuées et 18 blessées", a expliqué le général de police Mohammad Nabi Mullahkhail, soulignant que trois des tués étaient des policiers.
"Un homme qui portait des explosifs attachés à son corps a été arrêté par la police à un point de contrôle et a alors actionné sa bombe", a-t-il ajouté.
Trois soldats afghans figurent au nombre des tués, a indiqué le porte-parole du gouvernement de la province.
"L'attentat a été commis par un de nos hommes, Saifullah, de la province d'Helmand", a affirmé un porte-parole présumé des talibans, Yousuf Ahmadi.
Une heure plus tôt, à Kaboul, un soldat italien de l'Otan et un enfant afghan ont été tués et cinq militaires italiens blessés dans un attentat contre un convoi.
La bombe, actionnée à distance, a touché un des trois véhicules italiens en patrouille, à bord duquel se trouvaient six soldats, en tuant un et en blessant cinq, selon l'armée italienne.
Un porte-parole présumé des talibans, Mohammad Hanif, a revendiqué l'attaque, précisant que la bombe avait été activée par télécommande.
Dans l'Est, où la coalition conduite par les Etats-Unis mène depuis le 16 septembre une vaste opération antitalibans, un convoi militaire a échappé de justesse à une autre attaque suicide à Khost.
Un homme portant une veste bourrée d'explosifs a actionné sa charge prématurément alors qu'il s'apprêtait à attaquer le convoi, selon un porte-parole de la coalition. La police a affirmé qu'il avait été abattu avant de pouvoir se faire exploser.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com