Pétanque Mondial 2006 : Tunisiens et Tunisiennes vice-champions du monde





Les sportifs tunisiens brillent de mille feux en cette fin de saison sur la scène mondiale. Après la boxe, c’est au tour de la pétanque de se distinguer au plus haut niveau mondial.

Le championnat du monde qui a rassemblé la fine fleur de la spécialité à Grenoble pendant 4 jours a groupé 48 équipes féminines et 58 équipes masculines.
Les triplettes tunisiennes, après un parcours remarquable, sont parvenus en finale et ont dû céder devant les tenants thaïlandais et français.
Pour sa 2ème participation aux mondiaux, après ceux de l’Espagne où elle a terminé 5ème, la triplette tunisienne, composée de Mouna Sahal, Nadia Ben Abdessalem, Sawssen Belaïd, Mouna Beji, a réussi l’exploit de se hisser à la 2ème marche du podium, après avoir été battue en finale par la Thaïlande (7-15).
Le parcours de nos filles a été, en tout point, remarquable avec 10 victoires et une défaite.
Après un 1er tour réussi, nos représentantes ont continué sur leur lancée pour se défaire de l’Espagne en huitièmes de finale (13-6), de la France 2 en quarts (13-0) et de la France 1 en demi (13-5).

Podium retrouvé
Avec une équipe assez expérimentée, formée de Khaled Lakhal, Nabil El Bey, Mohamed Ferjani et Sami Atallah, la Tunisie est parvenue à renouer avec les titres et les podiums, depuis 2001.
La triplette tunisienne qui présente un amalgame entre des athlètes évoluant à l’étranger et deux autres locaux ont réussi à aligner 11 victoires pour une défaite (enregistrée sans conséquences contre le Mali 10-13), avant de s’incliner contre la France en finale (3-15).
La Tunisie placée en groupe B a aligné 5 victoires contre l’Argentine (13-2), Monaco (13-5), Israël (13-8), Ils Comores (13-8), Espagne (13-8).
Héritant du groupe T au 2ème tour, la triplette tunisienne a battu sans problèmes l’Australie (13-1) et l’Italie sur le fil (13-12).
Le reste du parcours a été tout aussi brillant avec la victoire sur l’Allemagne en huitièmes de finale (13-9), et Madagascar (13-7), sur l’Algérie en quarts de finale (13-8), sur la Thaïlande en demi-finales (13-4).
Grâce à sa victoire sur la Tunisie en finale, la France ajoute une 6ème couronne consécutive à son palmarès. Pour les Tunisiens, ce podium est le 13ème de l’histoire de la pétanque nationale qui a glané 3 or, 7 argent et 3 bronze.

Atallah en bronze

Au titre de précision, le champion du monde 2004, Sami Atallah s’est contenté de la 3ème place et du bronze, ratant de peu la finale contre l’Argentin Guevara (30-31), le titre ayant été remporté par le Thaïlandais Phlisa-Ad.

Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com