Conseil national de l’UDU : Le dialogue national en débat…





Tunis-Le Quotidien
Le conseil national de l’Union Démocratique Unioniste (UDU) se tiendra les 30 septembre et 1er octobre à Kasserine. La redynamisation de «l’initiative du dialogue national» lancée lors du dernier congrès du parti sera, à cette occasion au centre des débats.
L’unique formation d’obédience nationaliste arabe en Tunisie semble en effet chercher à se repositionner sur l’échiquier politique en tant que «force de dialogue et de proposition» et sortir de la léthargie dans laquelle elle s’est confinée plusieurs années durant. Pour ce faire, le parti a lancé lors de son congrès qui s’est tenu les 24 et 25 avril 2006 à Djerba une initiative de dialogue national entre les partis politiques et la société civile sur les différents dossiers de l’heure. Un dialogue franc et responsable sur les réformes politiques, économiques et sociales qui sera à l’ordre du jour du Conseil national dont les travaux seront ouverts ce samedi.
Les Unionistes auront à déterminer les mécanismes et les modalités pratiques de cette initiative avant d’organiser une conférence nationale sur ce thème afin de sonder les attentes et les aspirations des différents acteurs de la vie politique.
Le Conseil national débattra, par ailleurs, de la situation politique générale ainsi que de la situation interne du parti. Sur ce dernier point, force est de constater que la tension a baissé de plusieurs crans au lendemain du congrès de Djerba même si les instances dirigeantes du parti sont loin d’être un bloc homogène. Toujours est-il que l’UDU envisage de lancer dans les mois à venir une opération-séduction qui cible les vieux routiers du nationalisme arabe en Tunisie à laquelle seront invités, croit-on savoir, certains fondateurs du parti comme Brahim Bouderbala, Hichem Ben Gamra, Moncef Lassoued et Fradj Mansour. Une conférence sera organisée dans ce même cadre afin d’attirer les jeunes militants nationalistes.

W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com