Nouvelle zone industrielle d’Enfidha : Entrée en service de cinq nouvelles entreprises





Annoncée depuis près de deux années, la construction d’une nouvelle zone industrielle à Enfidha (gouvernorat de Sousse) est arrivée à ses dernières étapes. Cinq nouvelles entreprises ont été implantées dans cette zone et prévoient même d’entrer en production dès le début de l’année prochaine.

Tunis – Le Quotidien
Entrant dans le cadre d’un partenariat tuniso-italien, le projet de la nouvelle zone industrielle d’Enfidha a connu depuis quelque temps une accélération au niveau de ses travaux de réalisation pour lui permettre d’accueillir les entreprises italiennes et tunisiennes désirant y installer.
Ainsi cinq nouvelles entreprises dont une tunisienne et les autres de différentes nationalités viennent de s’implanter dans cette zone. Ces entreprises opèrent dans plusieurs secteurs, entre autres, le secteur des bâtiments et celui du sport…
Ces entreprises devraient commencer la production à partir du début de l’année 2007, et permettraient de créer plusieurs nouveaux emplois favorisant ainsi la dynamisation de l’activité industrielle et économique en général dans cette région qui constitue un des pôles de l’industrie tunisienne.
Les nouvelles entreprises installées dans la zone d’Enfidha permettraient également d’attirer d’autres, d’autant plus qu’elles bénéficient de plusieurs avantages qui leur permettent de développer leur production dans de bonnes conditions.
La nouvelle zone industrielle d’Enfidha devrait attirer un bon nombre d’investissements directs étrangers et d’investissements tunisiens favorisant la création de plus de 18 mille nouveaux emplois essentiellement dans les secteurs de l’industrie et des services, et ce conformément aux articles de la convention signée avec les partenaires italiens.
Il y a lieu de souligner que cette nouvelle zone dont le coût de la réalisation devrait avoisiner les 12 milliards de dinars, couvre une surface de plus de 200 hectares réservée à l’implantation des entreprises et également à l’infrastructure nécessaire (magasins, services, agences bancaires…).
Cette nouvelle zone industrielle constitue un atout supplémentaire au profit de l’économie nationale, et permettrait à notre pays d’améliorer son image en tant qu’un pôle régional et même international des investissements directs étrangers. Elle permettra également de diversifier le tissu industriel et économique de la région du Centre et du Sahel où le secteur touristique reste encore la principale activité économique.
La décision de créer une telle zone dans cette région a été prise sur la base de son potentiel de développement économique très fort d’autant plus qu’elle devrait être dotée dans les prochaines années par le plus grand aéroport en Tunisie et même dans la région de l’Afrique du Nord.

Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com