G.B. : Blair gagne un peu de temps





Le Quotidien-Agences
Tony Blair a gagné un peu de temps, le Labour un peu de paix au Congrès travailliste de Manchester, mais rien n'a été réglé de la succession du Premier ministre britannique.
La presse était unanime hier à saluer le dernier discours de Blair devant les travaillistes, et le défi à relever pour son successeur présumé Gordon Brown.
C'était "le discours de sa vie", affirmait le Sun, le journal populaire le plus lu du pays. "Un tour de force", admettait l'Independent (gauche). "Le chant du cygne de Tony Blair montre que cela va être dur de marcher dans ses traces", titrait l'éditorial du Daily Telegraph (conservateur), en phase avec le Times selon lequel "c'était l'une des meilleures performances dont on puisse se souvenir de la part d'un dirigeant travailliste, et de nombreux délégués se sont demandés pourquoi il partait".
Et pour le Guardian, ce discours durant lequel Tony Blair a défendu son bilan et insisté auprès des travaillistes pour qu'ils travaillent unis à une quatrième victoire électorale, "l'a fait entrer dans l'histoire".
Tony Blair, 53 ans, semble en tout cas s'être acheté un peu de temps au pouvoir. Il a fait comprendre, en détaillant ses objectifs à venir, qu'il n'était pas pressé de concrétiser un départ qui doit intervenir d'ici à septembre 2007.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com