Le gouvernement kurde veut être maître de son pétrole





Le Quotidien-Agences
Le Premier ministre de la région kurde autonome d'Irak, Nechirvan Barzani, a dénoncé hier une tentative du gouvernement central irakien de "saboter" les efforts kurdes pour développer les ressources pétrolières.
Le chef du gouvernement autonome a affirmé que les Kurdes s'opposeront avec détermination à toute tentative de les priver du droit de développer leur propre industrie pétrolière, et a averti que toute interférence extérieure dans ces affaires ne pourra que raviver les appels à l'indépendance du Kurdistan.
"Le peuple du Kurdistan a choisi d'être volontairement partie de l'union avec l'Irak sur la base de la Constitution", a souligné Barzani dans un communiqué.
"Si les ministres à Bagdad refusent de se conformer à cette Constitution, le peuple du Kurdistan se réserve le droit de reconsidérer son choix", a-t-il averti.
La réaction du Premier ministre kurde fait suite à une interview accordée par le ministre irakien du Pétrole, Hussein Chahristani, dans laquelle il a souligné que ses services examineront les termes de tout contrat pétrolier signé par les autorités kurdes.
Le parlement autonome kurde a entamé dimanche dernier la lecture d'un projet de Constitution kurde dans lequel il revendique notamment la riche région pétrolière de Kirkouk, et s'octroie le droit à l'autodétermination s'il la jugeait justifiée.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com