Réforme de l’Assurance-maladie : Les médecins dentistes «auscultent» la convention sectorielle





Tunis-Le Quotidien
Les négociations sur le projet de réforme de l’assurance-maladie se poursuivent entre la Caisse Nationale d’Assurance-Maladie (CNAM) et ses différents partenaires. Après les médecins de libre pratique, les pharmaciens et les biologistes, c’est désormais le tour des médecins dentistes d’examiner et de peaufiner le projet de la convention sectorielle régissant leurs rapports avec la caisse. Une réunion s’est tenue, jeudi après-midi entre les négociateurs de la CNAM et ceux du syndicat des médecins dentistes. Les discussions ont essentiellement porté, selon des sources syndicales, sur le mode de paiement des honoraires. Contrairement aux médecins libéraux, pharmaciens et biologistes qui ont accepté le mode du tiers-payant (modalité de prise en charge des frais de soins selon laquelle le patient ne paie au professionnel de santé que la part qui lui incombe au titre de participation aux frais. Le reliquat est ainsi payé directement par la Caisse au prestataire du service médical les médecins dentistes ont tenu à l’application du mode de paiement direct préconisant que c’est le patient qui paie la totalité des frais de soins avant de se faire rembourser par la Caisse.
Les négociations ont également concerné la détermination des actes médicaux qui seront pris en charge par la CNAM durant les trois étapes d’application du régime de base ainsi que dans le cadre du régime complémentaire. Il en ressort que les actes les plus courants et les opérations simples (extraction des dents, traitement des caries…) seront prises en charge durant la première étape d’application du régime de base alors que les actes compliqués comme les différents types de prothèses dentaires ne peuvent être remboursés qu’avec l’accord préalable de la CNAM.
Le volet de tarification n’a pas été encore discuté. De même pour le plafonnement des actes relatifs aux soins dentaires. Toujours est-il que les négociations se sont déroulées selon des sources proches de la CNAM, dans une atmosphère plutôt calme, chose qui présage d’un accord imminent entre les médecins dentistes et la Caisse sur le projet de la convention sectorielle.

Walid KHEFIFI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com