Un journaliste vedette américain : Bush dissimule l’ampleur des attaques contre les Américains en Irak





Le Quotidien-Agences
Le gouvernement américain dissimule l'ampleur des violences contre les forces américaines en Irak où les soldats sont attaqués en moyenne toutes les quinze minutes, a affirmé jeudi Bob Woodward, un journaliste vedette américain.
"Nous en sommes arrivés à un point où il y a maintenant 800, 900 attaques par semaine. Cela fait plus d'une centaine par jour, soit quatre attaques par heure contre nos troupes", a indiqué le journaliste du Washington Post, interrogé dans le cadre d'une émission d'actualité qui doit être diffusée dimanche sur la chaîne CBS.
La situation sur le terrain s'aggrave et selon les analystes, elle ne peut que continuer à se détériorer, a-t-il ajouté.
"Les experts du renseignement estiment que la situation en 2007 va empirer et vous avez un président et le Pentagone (qui disent) +Oh, non, les choses vont s'améliorer+", a-t-il dit, en dénonçant aussi le secret entourant la gestion de cette guerre par l'administration Bush.
"Les insurgés savent ce qu'ils font (...) et qu'ils sont efficaces. Qui n'est pas au courant? le public américain", a-t-il lancé.
Le journaliste a également affirmé que le président Bush prenait conseil auprès de Henry Kissinger, conseiller à la sécurité nationale puis secrétaire d'Etat sous l'administration Nixon dans les années 1970 lors de la guerre du Vietnam.
"C'est incroyable. Kissinger mène une nouvelle guerre du Vietnam, de son point de vue, le problème est qu'au Vietnam nous avons perdu notre détermination", a-t-il ajouté.
Woodward a été avec Carl Bernstein à l'origine de la révélation de l'affaire du Watergate qui a conduit à la chute du président Nixon. Il a écrit en 2004 un livre "Plan d'attaque", sur les préparatifs américains de la guerre contre l'Irak.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com