Education scolaire des élèves : Pour un dosage savant entre les études et les distractions





L’éducation scolaire constitue une source de préoccupation pour les parents qui parfois ne savent plus quelle attitude adopter pour bien encadrer leurs progénitures.Un pédagogue nous en parle.

Tunis-Le Quotidien
Plusieurs parents d’élèves ne savent pas comment prendre en charge l’éducation de leurs enfants durant l’année scolaire. Certains estiment que les cours particuliers parfois intensifs et démesurés constituent le meilleur moyen de la réussite scolaire. D’autres pensent qu’en verrouillant les postes de TV et en limitant les heures de distraction, ils peuvent parvenir à des résultats probants.
L’éducation des élèves pose un véritable problème pour les parents particulièrement ceux qui sont tiraillés entre leur gagne-pain et les exigences familiales.
Il y a certainement un juste milieu à même de garantir la réussite scolaire de l’enfant et de sauvegarder en même temps tout en lui permettant de vivre son enfance comme il se doit.
Comment se comporter face à de telles situations ?
M. Faouzi Nehdi, maître d’application dans un établissement étatique et doté d’une longue expérience dans le domaine de l’éducation nous livre quelques recettes incontournables pour prendre en charge l’enseignement de nos enfants.
Notre interlocuteur insiste tout d’abord sur l’importance de la révision quotidienne des cours. «L’éducation constitue une chaîne de connaissances ascendantes liées les unes aux autres. L’élève a tout intérêt à assimiler au fur et à mesure ses cours», dit-il.
M. Nehdi précise que les révisions doivent être quotidiennes selon un rythme qui ne gère pas la concentration de l’enfant. «Deux heures de révision au maximum par jour suffisent largement», dit-il.
La notion moderne de l’éducation est basée sur l’apprentissage d’une seule notion par jour.
L’enfant est appelé à assimiler les cours dispensés à l’enceinte même de l’établissement scolaire.
«Les révisions ne doivent en aucun cas être effectuées au détriment du repos de l’enfant et de sa distraction», dit-il. Et d’ajouter :
«L’important c’est de trouver le juste équilibre entre les exigences de l’éducation et le repos de l’enfant dans le sens le plus large».
Quid des cours particuliers ?
M. Nehdi affirme à ce propos que par principe en faux contre les cours particuliers mais estime cependant que pour certains élèves, ils demeurent vitaux compte tenu de l’abondance des matières enseignées.
Ce sont là quelques conseils pratiques destinés à certains parents pour leur permettre de bien gérer l’éducation scolaire de leurs enfants.
Chacun garde cependant toute la latitude de dénicher la formule qui convient à son environnement.

Lotfi TOUATI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com