Démenti de la FIFA





La FIFA et son président Joseph S. Blatter, tiennent fermement à couper court à la rumeur actuellement répandue qui laisse entendre que deux joueurs de l’équipe d’Ahly Sporting Club (Egypte) auraient été déclarés positifs à l’issue de contrôles de dopage effectués après la finale de la Ligue des Champions de la CAF 2006.
Dès que de telles informations ont été rapportées à la FIFA, début janvier 2007, l’Instance faîtière du football mondial a pris les mesures adéquates pour en vérifier l’authenticité.
Dans un premier temps, la FIFA a contacté sa commission de Médecine Sportive, laquelle est systématiquement avertie par les laboratoires de contrôle accrédités auprès de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) en cas de contrôle positif. Dans le cas précis, aucune information officielle de cette nature n’est parvenue à la commission en question.
Ensuite, comme il se doit, la FIFA a invité la Confédération Africaine de Football (CAF), en charge de l’organisation de la compétition concernée et par conséquent des contrôles de dopage y afférents, à prendre position officiellement.
La CAF a alors fait parvenir à la FIFA un courrier très clair informant l’instance faîtière du football mondial que tous les contrôles de dopage effectués après les matches aller et retour de la finale de la Ligue des Champions de la CAF 2006 -3 joueurs par équipe, soit 12 contrôles au total- s’étaient avérés négatifs.
Par conséquent, après vérification scrupuleuse des faits, il est absolument clair que la rumeur évoquée ci-avant est dénuée de tout fondement.
La FIFA souhaite que la propagation de telles informations diffamatoires cesse immédiatement.
La FIFA elle-même est intransigeante vis-à-vis du dopage. A titre d’information, plus de 20 000 contrôles sont effectués chaque année dans le monde sous l'égide de la FIFA.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com