Prix de la consommation familiale : Repli de l’Inflation





Par Tahar El Almi

L’INS (Institut National de la Statistique) a publié le mardi 8 janvier 2007, actualisées le 12, les statistiques relatives à l’évolution des prix à consommation familiale (IPCF), pour le mois de décembre 2006.
L’indice des prix d’ensemble s’est replié à 119,9 points (base = 100, en 2000) en décembre 2006, après une petite avancée à 120.3 points en octobre, date à partir de laquelle, l’indice d’ensemble a été contenu.
La tendance à la restructuration haussière en douceur, des prix à la consommation familiale, continue avec le repli de l’indice, et/ou de sa dérive annuelle.
La politique de stabilisation des prix donne des résultats très encourageants, d’autant plus qu’elle ne débouche pas sur un ralentissement de la demande et de l’activité, bien au contraire.
Le contrôle de l’évolution des liquidités des agents et la légère hausse des taux de l’intérêt est d’autant plus salutaire, sur le plan de la stabilisation des prix, qu’elle n’a pas débouché sur l’étranglement financier des entreprises.
Le glissement annuel de l’indice d’ensemble a été de 3,4% en décembre 2006, contre 3.7% en décembre 2005. Pour mémoire, l’objectif des pouvoirs publics en matière d’inflation maximale est de 2,9%.



Pour les produits alimentaires, l’indice s’est tassé à 121.0 points en décembre 2006, avec le tassement de la demande, en corrélation avec une maîtrise des mécanismes des marchés.
Avec 119,4 points en décembre 2006, (114,4 points en décembre 2005), l’indice des prix du Groupe habitation, s’est accru (4,4% en glissement annuel). L’avancée de l’indice des prix de ce groupe, semble plus imputable à des réajustements des loyers.
L’indice du Groupe Hygiène et soins s’est stabilisé à 119,0 points en décembre 2006 (+ 1,3% en glissement annuel, contre 6,1% en décembre 2005). L’évolution contenue par celle des semi produits de soins d’origine chimique et parachimique, dérivés du pétrole dont les cours se sont repliés.

Pour le Groupe Transport, l’indice des prix qui s’est stabilisé au cours des quatre derniers mois 2006, semble suivre une tendance au réajustement, à 128,6 points en décembre (6.0% contre 5.8% en glissement annuel, en décembre 2005). Cette tendance serait attribuable aux réajustements successifs intervenus suite à l’alourdissement de la facture pétrolière et à son impact sur les coûts et donc sur les prix du transport, en dépit de leur repi.
Avec un indice des prix en hausse à 115.2 points en décembre 2006 (+3.6%, en glissement annuel, contre 2.9% en décembre 2005). Les fortes tensions malgré le freinage de la dérive haussière des prix du groupe habillement qui s’est fait nettement sentir au cours des second et troisième trimestres 2006, avec des effets salutaires sur les marchés à l’exportation, a cédé la place à un retournement haussier à surveiller.
Enfin, pour le groupe Loisirs, culture et divers, l’indice des prix enregistré en décembre 2006 s’est pratiquement stabilisé à 115,1 points (+1.9% en décembre 2006 en glissement annuel, contre 2,2% en décembre 2005).

T.E.A.


__________

Source : www.ins.nat.tn
Traitement des données et analyse : www.lequotidien-tn.com




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com