U.S.M : Déplacement risqué





Après l’euphorie engendrée par la qualification au prochain tour de la Coupe de Tunisie, dimanche dernier, aux dépens de l’ASM, les Usémistes semblent fin prêts pour la reprise du championnat qu’ils aborderont avec toute la hardiesse requise.
Loin d’appréhender outre mesure leur déplacement à Hammam-Lif, un adversaire condamné à entamer une opération sauvetage de grande envergure, ils sont déterminés à ne point faire de concessions pour rester parmi le peloton avec l’objectif de terminer l’actuel exercice dans une place plus avancée que celle réalisée la saison écoulée par Faouzi Benzarti.

Seul Maâtouk…
Après la réhabilitation de Atef Falhi, qui a purgé une peine de 9 matches, la récupération de Owen Moudabay, rétabli de sa blessure, et la réintégration de Moëz Alaya, le dispositif de Samir Jouili est au complet. M. Roger Lemerre, le sélectionneur national a eu même l’occasion de le superviser lors de la séance matinale du mardi, dans le cadre d’une journée à travers la République pour détecter des éléments susceptibles de rejoindre Nefzi en équipe nationale. Les soucis du coach monastirien se situent à 3 niveaux: peaufiner la condition physique, combler les lacunes concédées face à l’ASM, et retrouver la meilleurs coordination possible entre les 3 compartiments. En dehors de la concrétisation, qui demeure le talon d’Achille des avants de pointe, les 2 autres volets paraissent à leur top niveau. Le véritable dilemme que nous n’avons pu élucider concerne la formation à composer, en raison de l’embarras du choix. 3 postes sont en fait en ballottage à savoir la charnière centrale de la défense occupée par Alaya, le rôle de pivot après la réhabilitation de Falhi, au moment où Boukraâ, véritable révélation, et Achour en super forme, ne cessent de confirmer leurs talents, sans compter Owen, en concurrence, avec Galbi, la nouvelle recrue.

Rigueur défensive
Selon toute vraisemblance, Jouili n’aura pas à s’aventurer dans l’option offensive radicale. La défense sera appelée plutôt à ne pas se hasarder dans la relance du jeu, mais à être toujours aux aguets face aux attaquants adverses qui chercheront à marquer d’entrée. Si l’on suppose que la titularisation de Alaya est certaine, la mission sera accomplie sans tapage, contrairement aux bavures défensives relevées devant l’ASM. Pour le reste, les contres seront l’arme tranchante pour surprendre l’arrière-garde opposée, après l’avoir déstabilisée.

Formation probable
Nefzi, Alaya, Mzali, Fernando, Achour, Salem, Ben Abdelkader, Bnouni, Galbi, Jerry, Owen.

M. NABLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com