Après la démission du chef d’état-major : Israël met en garde Nasrallah





Le Quotidien-Agences
Plusieurs ministres israéliens ont mis en garde hier Hassan Nasrallah après que le chef du Hezbollah libanais chiite s'est déclaré "heureux" de la démission du chef d'état-major israélien Dan Haloutz à la suite des ratés de la guerre du Liban.
"Israël saura tirer les leçons de cette guerre, et je conseille à Nasrallah de ne pas tenter de mettre une nouvelle fois Israël à l'épreuve", a affirmé à la radio publique Binyamin Ben Eliezer, ministre des Infrastructures et membre du cabinet de sécurité.
Le vice-Premier ministre Shimon Peres a pour sa part déclaré que "Nasrallah n'a aucune notion de ce qu'est la démocratie, Israël sortira plus fort que jamais de la crise actuelle".
Le ministre de l'Agriculture, Shalom Simhon, dont les propos ont également été rapportés par la radio publique, a souligné que le général Haloutz "est parvenu à ramener le calme à notre frontière nord et à permettre le déploiement d'une force internationale au sud du Liban".
"Nasrallah se cache sous terre et continuera à le faire pour longtemps encore", a prévenu ce ministre.
Hassan Nasrallah s'était déclaré vendredi "heureux" de la démission du général Haloutz, affirmant qu'il s'y attendait après "la défaite" israélienne.
Il a dit s'attendre également à celle du Premier ministre israélien Ehud Olmert et du ministre de la Défense Amir Peretz.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com