Slim Kammoun : Le bonheur en quelques mots





Connaissez-vous le jeune humoriste tunisien Slim Kammoun ? Si la réponse est négative, vous pouvez vous rattraper et découvrir le talent de cet artiste, ce soir, à partir de 19h30 au théâtre municipal et ce dans le cadre de «La semaine du rire» qui a démarré avant-hier et se poursuivra jusqu’à samedi.

Avec «Winou ezzhar ?» traduisez «Où est la chance?», Slim Kammoun a fait ses premiers pas vers le public et a marqué sa présence sur la scène tunisienne. Jeune, cet humoriste a confirmé son talent et son choix. Dans cette comédie qui porte la signature de Ahmed Maâloul, Slim Kammoun relate l’histoire de Lazhar Zahrouni qui - contrairement à son nom qui inspire la chance- rencontre toujours des difficultés de différents genres. La chance lui a tourné le dos depuis qu’il a raté son orientation universitaire pour se retrouver dans une discipline qui ne l’intéresse pas. Un choc qui a ouvert les yeux de ce malchanceux sur plusieurs phénomènes sociaux et culturels car en cherchant à échapper à cette situation embarrassante, il a dû affronter les mentalités archaïques et la complexité de la société. Renvoyé de l’université, il découvre le vrais sens du chômage…un chômage qui a pris fin avec l’intervention de sa mère qui l’a obligé à se marier avec une fille. Des situations difficiles et des entraves tous azimuts tissent cette comédie qui fusionne la critique au rire et à la bonne humeur. Les détails de cette histoire où l’amertume du quotidien devient une source motrice, une source pour rire et pour guérir seront exposés, ce soir, sur les planches du Théâtre Municipal.

I.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com