Coupe de Tunisie – Dames : Des sueurs froides pour les ténors





Pour une fois, Dame Coupe a été avare en surprises, mais les sensations fortes ont été présentes un peu partout, puisque les formations qui ont quitté la scène n’ont point démérité.

La meilleure performance du tour a été cependant l’œuvre de l’ASPTT Bizerte qui aura été sans pitié pour l’AFFB Ouardia. Cette dernière a vécu en effet un mauvais après-midi encaissant le plus gros score de ces huitièmes de finale.
Il faut dire que les Bizertines ne sont pas à leur premier coup du genre, dans la mesure où elles ont étrillé les Marsoises au tour préliminaire par (17- 0),oui dix-sept buts à zéro.
Comme ce fut le cas l’année dernière, le club de Bizerte sera le cendrillon du prochain tour, confirmant ainsi ses ambitions dévorantes d’aller le plus loin possible dans cette aventure.
Partout ailleurs les favoris n’ont pas été à la fête, tous les vainqueurs ayant sué sang et eau avant d’assurer leur qualification. C’était le cas notamment de l’UST qu’on croyait vraiment à l’abri de toute mauvaise surprise.
Or, à l’arrivée, les Tunisoises ont eu des sueurs froides pour éliminer la lanterne rouge du championnat.
Les Universitaires de Sfax ont effectivement tenu la dragée haute à leurs adversaires du jour ne s’avouant vaincues qu’à l’issue de l’épreuve des tirs au but.
L'ASB Habitat s’est également bien défendue face au leader de l’élite. Il a en effet fallu un coup de patte de Boutheïna Omri, qui a ouvert le score quelques minutes après la pause, et un penalty transformé par Hanène Touati sur la fin pour que les Keffoises assurent leur présence en quarts de finale.
Le S.T. qui joue également les premiers rôles dans le championnat du Niveau II est passé juste à côté d’un exploit retentissant face au TAC. Les Stadistes ont mené au score par deux fois, leurs vis-à-vis ne réussissant à rétablir l’équilibre qu’à sept minutes de la fin du temps réglementaire.
Les présents ont assisté par ailleurs à un match dans le match livré par deux Marwa, Abidi du S.T. et Chebbi du TAC, auteurs d’un doublé chacune. Dans les prolongations, les «Aviatrices» ont fini par mettre fin au suspense grâce à la réalisation de Haïfa Guedri.
La révélation de la saison, le SFS, a continué pour sa part sur sa lancée du championnat en prenant le meilleur sur le CUB II en véritable chute libre ces derniers temps. L’autre équipe sfaxienne, l’ASFSF, est allée à Siliana damer le pion à l’union locale qui s’est toutefois bien défendue avant de plier devant l’ambition des Aséfistes sfaxiennes plus volontaires.
A Sousse enfin nous avons eu droit à une belle empoignade entre l’ASFSA et l’USMA. Pour beaucoup, cette dernière était vouée à un échec cuisant devant l’un des favoris de la compétition. Or, les Tunisoises ont fait mieux que se défendre en menant la vie dure aux Sahéliennes méconnaissables.
La période initiale terminée sur un score vierge a été effectivement à l’avantage des visiteuses avec à l’arrivée les deux meilleures occasions grâce à deux balles arrêtées bottées à la perfection par Rym Ben Messaoud. Le premier essai a été cependant dévié in extremis par la gardienne Rabiâa Gargouche, tandis que le second est allé s’écraser sur la transversale.
Après la pause les débats ont été plus équilibrés, les Soussiennes s’étant mieux organisées, mais les multiples rushes menés par Karima Kouraïchi et surtout Sawsen Ismaïl ont été annihilés par la défense usémiste où trônait une superbe Aïda Ben Arfi, laquelle a été incontestablement la meilleure joueuse sur le terrain.
Il a fallu une monstrueuse mésentente pour permettre aux locales d’ouvrir le score par l’intermédiaire de Sawsen Ismaïl (60’). Mais la joie des Sahéliennes aura été de courte durée, puisque Rym Ben Messaoud, toujours grâce à ses coups francs, allait remettre les pendules à l’heure six minutes plus tard (66’).
Or, au moment où tout le monde pensait déjà aux prolongations, une nouvelle bévue de la défense des Tunisoises profitait encore une fois à l’opportuniste Sawsen Ismaïl partie seule afin de crucifier la gardienne Rym Ben Abdallah d’une pichenette qui aurait fait rougir le Clubiste Mustapha Bidhodhane (89’).
Quelle élimination, mais le football est ainsi fait. Les Usémistes n’ont d’ailleurs pas à rougir de cette défaite, alors que dans le camp de la formation sahélienne beaucoup de chose sont à revoir...

Mansour AMARA

______________________

Résultats

ASBH - ISSEPCK (0 - 2)
SFS - CUB II (3 - 1)
ASPTTB - AFFBO (11 - 0)
SUC - UST (0 - 0) (Tab: 3 - 4)
ASFM - RSM (forfait RSM)
USS - ASFSF (1 - 2)
TAC - ST (3 - 2 AP)
ASFSA - USMA (2 - 1)




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com