Bourg/Le Kef : Noces de cultures





Bourg la française a ouvert trois jours durant (à partir du 19 janvier 2007) ses portes à sa jumelle, la ville du Kef. Avec un cortège d’idées et un plan de travail pour le futur.

Au total, quatorze toiles appartenant à des artistes tunisiens ont été accrochées sur les murs de la salle des fêtes de cette ville située à mi-chemin entre Lyon et Genève et la séparant de deux côtés par 80 km. Cette exposition est un des volets des Journées culturelles tunisiennes. Un programme qui vise à consolider les liens entre les deux pays. Et, on l’a compris, rien ne vaut l’art pour ce faire et comme il se doit.
Entre les deux préfectures jumelées du Kef et de Bourg une belle histoire tramée d’art et de culture, née depuis quelque temps. Et ses bourgeons sont en train de bien fleurir sur les deux rives. Depuis le 19 janvier, une série de manifestations a rythmé à la tunisienne la ville de Bourg.
Au programme de cet événement de trois jours, une foire pour le livre, une autre consacrée aux arts plastiques et une autre bien sûr avec des objets d’artisanat de Tunisie collectés de chez les Tunisiens résidents dans l’Hexagone et exposés dans un pavillon pour arrêter le regard des Français afin qu’ils découvrent un peu de notre Tunisie et de notre patrimoine. Et c’est une invitation pour voir en cours les travaux dans nos fouilles.
En marge de cette manifestation, des conférences et des discours de partenariat et d’amitié qu’ont animés ou donnés des politiques ou des hommes de culture dans les deux gouvernorats. Comme Hamza Raïes, Consul général de Tunis à Lyon, le parlementaire et maire de la ville d’accueil, le président de l’amicale entre les deux pays, Mohamed Frad, Lassaâd Ben Abdallah, directeur du Centre d’arts dramatiques et scéniques du Kef, Faouzia Ben Alaya de l’Association de la Sauvegarde de la ville du Kef, qui ont noté sur leur agenda des rendez-vous d’échanges culturels et autres travaux sur les sites archéologiques dans les deux régions. Sans exclure les stages avec des parrainages dans l’air.

Z.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com