Que pensez-vous de la taxation sur les opérations de recharge du téléphone portable ?





Mohamed Ali :
« Le pourquoi… »

« La décision de soumettre les recharges du téléphone portable à la taxation va à l’encontre des intérêts des abonnés qui paient désormais un prix supérieur au coût réel du service offert par les opérateurs du téléphone mobile. Ce qui est toujours incompréhensible pour les abonnés ce sont les raisons qui ont poussé le législateur à imposer cette taxation. Les deux opérateurs n’ont pas manqué certes de communiquer à leurs clients leurs nouvelles grilles tarifaires soumises à la taxation en précisant le taux de prélèvement exigé par la loi de finances 2007 mais le législateur, lui, n'a pas précisé le pourquoi de cette mesure d’autant plus que certains revendeurs de cartes de recharge et de recharge électronique tendent à exploiter l’ignorance du consommateur pour imposer des prix encore plus élevés surtout en ce qui concerne la recharge électronique. Personnellement, je ne paie plus le Light ».

Amara Kraymi (Employé) :
«Alléger la charge»

« Je pense que c’est une décision qui est venue alourdir davantage les dépenses du consommateur pour qui le téléphone portable est devenu nécessaire. Lorsqu’on retranche un pourcentage sur le solde chaque fois qu’on recharge le téléphone cela doit sans doute pousser les abonnés à dépenser plus. Ce que je ne comprends pas ici c’est que les deux opérateurs, Tunisie Télécom et Tunisiana, qui ont ensemble plus de neuf millions d’abonnés qui communiquent tous les jours, gagnent des milliards. Pourquoi alors ne pas penser à ceux qui leur font gagner ces fortunes. On s’attend à ce qu’ils baissent le coût de la communication. Histoire d’alléger la charge qui pèse sur les consommateurs. »

Mahmoud (Commerçant) :
« Une facture à payer ! »

«Avec ces millions d’abonnés du téléphone mobile, les opérateurs gagnent beaucoup d’argent. Le prélèvement fiscal imposé par la nouvelle loi de finances est une charge que seul le consommateur supportera. C’est à lui de compenser en effet l’argent que devraient perdre les deux opérateurs. En fin de compte c’est toujours le consommateur qui paie la facture. L’idéal serait que cette taxe soit supportée par les opérateurs de téléphone afin d’encourager davantage les gens à consommer plus.
Dans d’autres pays, la concurrence entre les opérateurs est telle que le prix de la consommation a accusé une chute libre au profit du consommateur.

Propos recueillis par
H.G




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com