Réforme LMD : La deuxième étape en gestation…





Tunis-Le Quotidien
La Direction de l’innovation universitaire relevant du ministère de l’Enseignement supérieur vient de retrousser les manches pour assurer l’introduction d’une centaine de nouvelles licences dans le système national de l’enseignement supérieur à partir de la prochaine année universitaire. La commission nationale de la licence appliquée et celle de la licence fondamentale examinent en effet depuis le début du mois en cours les propositions émanant d’une soixantaine d’instituts et de facultés désireux d’adhérer à la réforme Licence, Mastère, Doctorat (LMD) dont la première étape a été entamée l’année précédente. Ces projets de licences ont été examinés par 22 commissions sectorielles regroupant quelque 500 universitaires et experts représentant les ministères et les organisations nationales.
La réforme LMD qui sera introduite complètement à l’horizon 2012 est loin d’être un simple changement des diplômes délivrés par les universités.
Cette réorganisation des cursus universitaires reposant sur le système des crédits européen et la mobilité des étudiants vise à coller aux besoins réels du marché de l’emploi. Preuve en est : les représentants de l’Union Tunisienne du Commerce et de l’Industrie (UTICA) participe à l’élaboration des projets de licence.
L’administration de tutelle envisage, d’autre part, de faire participer les syndicats au débat sur les prochaines étapes de la réforme.

W.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com