Nouveaux projets agricoles





Plusieurs nouveaux projets agricoles qui s’inscrivent dans le cadre des projets de la première année du XIème Plan de développement, parmi lesquels certains projets présidentiels, seront réalisés dans le gouvernorat de Tozeur.
Dans ce cadre, un projet présidentiel d’aménagement des périmètres irrigués géothermiques dans la région d'Ennaflayat (délégation de Tozeur) sera exécuté sur une superficie globale de 60 hectares, dont 20 hectares pour la production de primeurs sous serre. Le coût de ce projet est estimé à un million 500 mille dinars environ.
Un puits profond sera par ailleurs foré, à Nefta, afin de consolider les ressources hydrauliques et ce, dans le cadre d’un projet présidentiel d’un coût de deux millions 300 mille dinars.
L’ancienne oasis de Tozeur devrait bénéficier de plusieurs interventions estimées à 200 mille dinars, qui constituent une partie d’une enveloppe d’un million de dinars programmée pour la période du XIème Plan de développement en vue de l’aménagement et du nettoyage des anciennes oasis. Au cours des deux dernières années, des interventions d’une valeur de 650 mille dinars ont été réalisées.

Plasticiennes autodidactes

Le complexe culturel de Monastir organise du 8 au 10 février , la 7ème édition de la rencontre nationale des plasticiennes autodidactes.
Le programme de cette rencontre comporte une visite de la ville de Monastir, un vernissage d’une exposition collective sur “Les visions esthétiques”, une rencontre intitulée “Méditation sur des travaux autodidactes” et un atelier sur l’art plastique ayant pour thème “Couleurs et visions”.
Au programme de cette rencontre, figurent également des expositions de gravure, de sculpture et de séchage des fleurs.
Il est à rappeler que cette manifestation a réussi à encourager les plasticiennes tunisiennes autodidactes et à promouvoir leurs créations.

Menaces sur le cimetière d’Al-Qods

Dans une lettre adressée récemment à M. Koïchiro Matsuura, Directeur Général de l’Unesco, M. Mongi Bousnina, Directeur Général de l’Organisation arabe pour l’Education, la Culture et les Sciences (Alecso), a attiré l’attention de l’Unesco sur la “menace imminente et grave” qui pèse sur le site historique du cimetière de “Ma’menallah”, (ou Mamilla), situé dans la partie ouest d’Al-Qods, “l’un des sites les plus porteurs de mémoire et d’émotion pour tous les Arabes et tous les musulmans du monde”.
“Ce site datant de plus de treize siècles, précise M. Bousnina dans sa lettre, abrite les sépultures de nombreux parmi ceux que la communauté arabo-musulmane a vénérés et respectés depuis.
Le cimetière de “Ma’menallah” (ou Mamilla) rappelle-t-on à l’Alecso, est un des plus anciens cimetières d’Al-Qods. Remontant au début du VIIème siècle de l’ère chrétienne, il abrite les tombeaux d’un nombre de compagnons du Prophète Mohammad, de chefs militaires de l’armée de Salaheddine Al Ayoubi (Saladin) et de plusieurs personnalités religieuses vénérées depuis des siècles par les habitants d’Al-Qods.

Khamsoun au TMT

Ça y est! Les mordus du théâtre et tous les curieux peuvent s’enthousiasmer. Le Théâtre Municipal de Tunis abritera dès le 2 février, la pièce de Fadhel Jaïbi, qui a clôturé l’année artistique 2006 à l’Odéon de Paris pour un cycle de 21 représentations.

Session de formation musicale

Les passionnés de la musique instrumentale sont invités à rejoindre l’atelier de formation que propose le Centre Culturel de la Ville de Tunis avec la collaboration de l’Association des amateurs de la création musicale. Ces ateliers seront lancés les 6,7,8,9 et 10 février à partir de 10h00.
Pour plus d’informations sur ce rendez-vous musical, n’hésitez pas à contacter la direction du Centre à la Kasbah du côté du Boulevard 9 Avril 1938.

“Le Bac”

L’Espace culturel Bir Lahjar entamera le mois de février avec une exposition de l’artiste peintre Nadia Marouchki Sghaïer intitulée “Le Bac”. Du 1er février au 14 du même mois à la salle Habib Bouabana, “Le Bac” mettra l’artiste à “rude épreuve”.

ISO 1725

La Sonède organise demain une visite pour les journalistes à la station de Ghdir El Golla à l’occasion de l’obtention du certificat de conformité ISO 17025 du COFRAC.

Congrès

La Société tunisienne d’urologie organise le premier congrès des urologues de langue française prévu du 08 au 10 février prochain. Prendront part à cette manifestation 500 congressistes. A l’ordre du jour, 24 conférences qui traiteront de plusieurs thèmes d’actualité tels que les dysfonctions érectiles, l’incontinence urinaire, les actualités dans le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate, la greffe rénale, etc...
Par ailleurs, les jeunes spécialistes en formation pourront profiter d’un cours sur les incidentalomes surrénaliens organisé conjointement par les collèges d’urologie, d’endocrinologie et de radiologie.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com