L’Iran va renforcer ses liens militaires et économiques avec l’Irak





Le Quotidien-Agences
L'Iran prévoit de renforcer ses liens économiques et militaires avec l'Irak, en proposant notamment d'entraîner les forces irakiennes et d'ouvrir une succursale de la banque iranienne à Bagdad, écrit hier le New York Times.
Dans un entretien accordé avant-hier au journal américain, l'ambassadeur d'Iran à Bagdad, Hassan Kazemi Qomi, explique que son pays est disposé à entraîner, équiper et conseiller les forces gouvernementales irakiennes "dans la lutte pour la sécurité".
Plus largement, assure l'ambassadeur, l'Iran est prêt à prendre une part importante dans la reconstruction en Irak.
"Nous avons l'expérience de la reconstruction après la guerre" a rappelé l'ambassadeur, en référence à la guerre Iran-Irak des années 80. "Nous sommes prêts à mettre notre expérience dans le domaine de la reconstruction à la disposition des Irakiens".
Il indique également que l'Iran va prochainement ouvrir une représentation de sa banque nationale en Irak. Un haut responsable irakien du secteur bancaire, Hussein Al-Ouzri, a confirmé que l'Iran avait obtenu une autorisation à cet effet, écrit le Times.
Selon ce responsable irakien, il s'agirait de la première banque entièrement détenue par un pays étranger en Irak, qui va permettre de renforcer les échanges entre les deux voisins, écrit le New York Times.
Enfin, l'ambassadeur iranien à Bagdad reconnaît pour la première fois que les deux Iraniens interpellés par les forces américaines le 21 décembre et relâchés neuf jours plus tard étaient bien des agents des services de sécurité, comme l'assurait l'administration américaine, ajoute le New York Times.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com